Planète Chinois
Planète Chinois

 

Vous êtes ici : Accueil > Lectures > Poêlée de racines de lotus

Poêlée de racines de lotus

Suānla ŏupian
酸辣藕片

Illustration lotus

Le lotus peut être cuisiné sous toutes ses formes. En Chine, ses racines sont très appréciées à la fois pour ses qualités gustatives et ses vertus médicinales.

Racines de lotus : les origines

En Chine, le ŏu est cultivé depuis très longtemps. Il y a près de 500 ans, il fait son entrée dans le « Compendium de matière médicale » (《本草纲目》běncǎo Gāngmù). Il y est décrit comme pouvant assurer un bon échange entre cœur et reins, renforcer les intestins et l’estomac, consolider le essentiel, revigorer muscles et os, guérir faiblesses et blessures, bénéficier à l’ouïe comme à la vue, repousser le froid et l’humidité et réguler certains problèmes de digestion « 交心肾,厚肠胃,固精气,强筋骨,补虚损,利耳目,除寒湿,止脾泄 » (Jiāoxīn shèn, hòu chángwèi, gù jīng qì, qiáng jīngǔ, bǔ xū sǔn, lì ěrmù, chú hán shī, zhǐ pí xiè). Quant à la fleur de lotus, depuis 2 000 ans, elle est une métaphore de la beauté : « 彼泽之陂,有蒲与荷。有美一人,伤如之何? »(Bǐ zé zhī pō, yǒu pú yǔ hé. Yǒu měi yī rén, shāng rú zhī hé? Sur la rive de l’étang, poussent roseaux et lotus. Il y a une beauté, et comme elle me manque !)

Quelques vertus de la Poêlée de racines de lotus

Gingembre 姜 jiāng

Le gingembre frais donne à ce plat une pointe d’épice douce. La racine est réputée pour ses propriétés calmantes sur l’arthrite. Mais trop de gingembre peut dérégler le système nerveux central.

Piment rouge séché 红辣椒 hóng làjiāo

Ce piment est l’élément essentiel de la recette. Les scientifiques ont récemment découvert que la capsaïcine, composé qui donne au piment son piquant, déclenche les mêmes récepteurs de douleur qu’une certaine espèce de tarentule.

Rhizome de lotus 藕 ŏu

Il ne contient quasiment pas de graisse saturée et est une excellente source de vitamines B6 et C, cuivre et potassium. Il est aussi réputé pour ses effets calmants sur les humeurs et les nerfs.

Poivre du Sichuan 花椒 huājiāo

Grâce à sa capacité à engourdir les lèvres et la bouche, une dose bien proportionnée de poivre du Sichuan,  équilibre les piments.

Retrouvez la recette ainsi que l’article sur les racines de lotus dans le n°14 de Planète Chinois.