Planète Chinois
Planète Chinois

 

Vous êtes ici : Accueil > Lectures > Le chinois en ligne

Le chinois en ligne

Wăngluò hànyŭ
网络汉语 

Pour ceux qui pensent que l’apprentissage du chinois est plutôt stressant, les chats sur le web peuvent être un moyen de le désacraliser. L’article de « Vie quotidienne » vous enseigne la manière d’apprendre un autre chinois, celui d’Internet ! Retrouvez ici quelques compléments.

Blogs et microblogging
博客
bókè

Il est très facile de créer un blog sur des portails comme Sina ou Netease. Mais pour la plupart des internautes chinois, les blogs appartiennent déjà au passé. Aujourd’hui, la mode est davantage au microblogging. Là encore, les sites sont nombreux : Sina Weibo est le plus utilisé, mais QQ Weibo reste populaire pour les plus jeunes, ou encore Sohu. Fanfou a quant à lui été le premier service de microblogging chinois ; bien qu’il ait depuis longtemps été mis dans l’ombre par Sina, beaucoup de technophiles chinois l’ont conservé. Ces sites se rapprochent bien sûr de Twitter. Généralement, le symbole @ est utilisé de la même manière, pour adresser un message à un utilisateur particulier. Le terme 转发 zhuanfa, renvoyer, y est également utile.

Shopping en ligne
网上购物
wangshàng gòuwù

Pour être tout à fait au courant des soldes, il faut consulter les sites d’achat en groupe (团购 tuángòu). Ils permettent d’obtenir les meilleures offres sur des réservations au restaurant, de l’électronique, etc. Il existe des centaines de sites de ce genre et la plupart organisent au moins une vente par jour. Une longue recherche sur tous ces sites pouvant s’avérer fastidieuse, mieux vaut se rendre sur les plus connus, comme Taobao.com. Si l’un des vendeurs en ligne entame la conversation en vous appelant « chéri » ( qīn), ne vous affolez pas, c’est simplement l’équivalent de « bonjour » sur Taobao.

Renren, le réseau de « tout le monde » côté en bourse

Renren, qui signifie « Tout le monde », est le premier réseau social au monde à être introduit en bourse (mai 2011). Fondé en 2005, un an après Facebook, il compte 160 millions de membres dans un pays qui rassemble 420 millions de personnes connectées à Internet. Cette fréquentation fait de Renren le réseau social le plus populaire de Chine.
Renren est protégé de la concurrence de Facebook, bloqué, comme YouTube ou Twitter, par la « grande muraille pare-feu » par laquelle Beijing impose un contrôle du web.
La Chine représente la plus importante communauté d’internautes devant les États-Unis. L’État chinois a l’intention d’équiper 45% de la population d’une connexion Internet dans les cinq prochaines années.

(Source : XXI, juillet/septembre 2011, p. 10)

yàlì, stress lóushàng, la personne à l’étage

压力, yàlì, stress 楼上, lóushàng, la personne à l’étage

revue associée : Planète Chinois n°9

article associé : Vie quotidienne p.32