Accueil >  Langues vivantes étrangères >  Portugais >  Le naturalisme > Accueil

Le naturalisme

En France, influencé par le positivisme et le scientisme de la fin du XIXe siècle, Émile Zola entend appliquer au roman la méthode expérimentale pour montrer le déterminisme à l’œuvre dans la société, à travers l’observation des milieux populaires et de leur misère. La tradition attribue à Zola l’utilisation du terme « naturalisme » pour désigner ce courant dont le rayonnement sur les écrivains et artistes français et européens de son époque a été très important. Nous allons donc étudier l’influence du naturalisme sur les artistes portugais.

A1-A2 (Primaire-6e)

Le naturalisme et la peinture de José Malhoa

Cette séquence pédagogique permet de faire connaissance avec le Portugal du début du XXe siècle, à partir de tableaux naturalistes.
En collaboration avec les enseignements artistiques, il sera proposé d’organiser une soirée sur le thème du naturalisme. Des dessins inspirés de peintres naturalistes portugais seront réalisés sur fond de Fado, musique également abordée au cours de cette séquence.

A2-B1 (Collège)

Le naturalisme et la sculpture

Cette séquence pédagogique permet de découvrir la sculpture portugaise d’inspiration naturaliste.
En collaboration avec les professeurs d’arts, d’espagnol et d’italien, on pourra envisager de réaliser une exposition sur la sculpture naturaliste en présentant des reproductions de sculptures naturalistes accompagnées d’un descriptif précis.
On pourra prévoir de faire des photos, d’interviewer les visiteurs, de mettre un livre d’or à leur disposition et de concevoir un catalogue de cette exposition.

B1-B2 (Lycée)

Le naturalisme et Aluísio de Azevedo

Cette séquence pédagogique permet de présenter le roman O Cortiço de l’écrivain Aluísio de Azevedo, qui représente le mieux le courant littéraire du naturalisme brésilien.
En collaboration avec les enseignants d’italien, d’espagnol et de lettres, un travail sur différents auteurs naturalistes permettrait d’organiser une soirée littéraire au cours de laquelle les élèves présenteraient des textes dans la langue originale mais aussi en français, pour montrer les similitudes et les différences d’un pays à un autre, d’un auteur à un autre.