Accueil >  Langues vivantes étrangères >  Allemand >  Le mythe des Atrides > Accueil

Le mythe des Atrides

Les Atrides, famille maudite de génération en génération – infanticide, parricide, matricide, incestueuse –, n’ont cessé d’inspirer les écrivains, les peintres, les musiciens, chacun exprimant plus ou moins ouvertement, à travers ses interrogations universelles sur la violence des hommes, leur haine, leur lâcheté, leurs remords, les préoccupations de son temps. Au théâtre, son lieu d’expression privilégié, le mythe des Atrides fut et demeure, notamment en raisons de sa violence, l’occasion d’une réflexion d’ordre à la fois théorique et pratique sur la question de la représentation des passions violentes, ses modes, ses codes et leur transgression, ses enjeux et ses effets.

A1-A2 (Primaire-6e)

Oreste et Électre

Dans cette séquence pédagogique, on s’intéresse à la cellule familiale par l’intermédiaire d’Oreste et d’Électre.

A2-B1 (Collège)

Iphigénie en Tauride

Dans cette séquence pédagogique, on s’approprie le mythe d’Iphigénie grâce à la pièce de Goethe Iphigenie auf Tauris.

B1-B2 (Lycée)

La malédiction des Atrides

Dans cette séquence pédagogique, on étudiera le thème de la malédiction des Atrides dans la littérature allemande.