Éducation prioritaire




Education prioritaire


  • Education prioritaire
  • Education prioritaire

De nombreux élèves de l’éducation prioritaire doutent de leurs capacités scolaires. Au fil de leur parcours, ils peuvent alors développer des sentiments de défiance ou d’injustice vis-à-vis de l’école, sources de renoncement, d’agressivité ou de violence. L’école doit donc construire autour des élèves un cadre intellectuel, émotionnel et matériel propice aux apprentissages leur permettant de donner le meilleur d’eux-mêmes. Une école qui « veille bien » sur les élèves, les sécurise, est attentive à leurs progrès comme à leurs difficultés. Elle construit des rapports de confiance entre adultes, entre élèves, entre adultes et élèves, au cœur de la professionnalité des acteurs, de l’acte d’enseigner et au sein des classes. Mais une école ne peut être bienveillante que si elle est simultanément exigeante et rigoureuse, si elle croit en elle-même comme dans la capacité de progrès de chacun. Cette double posture crée les conditions d’une scolarité inclusive tournée vers la réussite de tous les élèves.


Renforcer les organisations pédagogiques et éducatives

Évaluer les élèves avec bienveillance

Assurer le suivi des élèves

Agir autour des six priorités du référentiel