CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 15 : Entre les hommes et les machines Automatique et traitement du (...)

Décryptage

Un bâtiment intelligent

JPEG - 138.2 ko
Leviers d’efficacité énergétique © Programme HOMES, Schneider Electric.
Un bâtiment intelligent utilise à la fois l’efficacité passive (l’isolation) et l’efficacité active. Cette dernière provient de l’automatisation combinée de divers équipements (pompe à chaleur, volets, prise d’air extérieur...) et s’adapte à l’occupation du bâtiment, à l’environnement extérieur et à la possibilité d’accéder à diverses ressources énergétiques.

Pour fournir à ses occupants de bonnes conditions de confort et de sécurité, un bâtiment utilise une certaine quantité d’énergie (le besoin énergétique) qu’il faut minimiser. Outre une bonne isolation (l’efficacité passive), différents leviers d’efficacité active peuvent être utilisés. On parle alors de bâtiment « intelligent ». On réduit l’approvisionnement énergétique grâce à l’automatisation des systèmes techniques de production et de distribution d’énergie (pompes à chaleur, circuit d’eau). Il faut aussi optimiser cet approvisionnement en tenant compte de la multiplication des fournisseurs possibles (par exemple, source locale d’électricité renouvelable) et de la variation des prix. L’optimisation du démarrage du chauffage ou de la climatisation en fonction des horaires connus d’occupation et de la météo va devenir un facteur-clé de cette gestion.