CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 15 : Entre les hommes et les machines Automatique et traitement du (...)

Décryptage

Smartphone ou le « téléphone intelligent »

JPEG - 143.2 ko
Le smartphone, ou « téléphone intelligent », terminal mobile participant au réseau mondial © Sergey Nivens/Fotolia
Les « téléphones intelligents », plus connus sous le nom de « smartphones », sont de véritables petits ordinateurs. On peut y télécharger des applications, prendre des photos, écouter de la musique, surfer sur Internet… et cela de partout ! En coulisse, les flux d’information sont exponentiels et les réseaux doivent évoluer pour s’adapter.

La banalisation de la téléphonie mobile s’est accompagnée d’un changement de nature du trafic. L’impressionnante augmentation du nombre de smartphones a engendré un nombre croissant de consultations de pages web et de téléchargements de vidéos. Cela change complètement la quantité et le type de signaux véhiculés par les réseaux mobiles, où les flux multimédia tendent à devenir majoritaires.

Si aucune adaptation n’est effectuée, les réseaux pourraient rapidement être engorgés et la seule utilisation de techniques classiques pourrait aboutir à des coûts excessifs. Comment faire évoluer l’architecture des réseaux actuels pour faire face à l’évolution rapide des usages ? On envisage ici deux directions possibles : soit une amélioration de la structure interne des réseaux dédiés aux communications radiomobiles (de type GSM, 3G…) et en particulier de leur flexibilité, soit une convergence avec les réseaux initialement dédiés à la consultation de sites web (de type Wifi), comme on commence à l’observer actuellement.

Galerie

Diversité spatiale et canaux Mimo © Franz Pfluegl/Fotolia ©