CRDP

Accueil > Espace pédagogique

Séquence pédagogique

Les panneaux solaires

L’ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie au collège, dans le cadre des thèmes de convergence que sont l’énergie, l’environnement et le développement durable. Des « Arrêts sur notion » abordent plus particulièrement un point, en le rattachant aux programmes des sciences de la vie et de la Terre ou de la physique-chimie, avec souvent une approche expérimentale.

  • Arrivée de l’Automated Transfer Vehicule (ATV) vers la Station spatiale internationale (ISS)
JPEG - 263.9 ko
© Esa/Ducros David, 2005
  • Déploiement des panneaux solaires du satellite Corot
JPEG - 133.4 ko
© Cnes/Delmas Serge, 2006

Question 1 : Quels sont les principaux dispositifs nécessaires au fonctionnement de la Station spatiale internationale (ISS), visibles sur cette photo ?

Réponse 1 : Cette photo montre que l’ISS est constituée de nombreux panneaux solaires orientés vers le Soleil.

Question 2 : Quel est le rôle de ces dispositifs ?

Réponse 2 : Ces panneaux permettent le fonctionnement de l’ensemble des appareils électriques de la station.

Question 3 : Construisez une phrase permettant d’expliquer la base du fonctionnement de ces éléments, en utilisant les termes suivants : énergie solaire, énergie électrique, conversion.

Réponse 3 : Les panneaux solaires réalisent la conversion de l’énergie solaire en énergie électrique utilisable par les différents appareils de l’ISS. Les panneaux solaires jouent donc le rôle de générateurs électriques.

Question 4  : Quel est l’intérêt d’utiliser l’énergie solaire ?

Réponse 4 : L’énergie solaire est une énergie renouvelable, ne nécessitant pas d’être transportée depuis la Terre jusqu’à la station, contrairement à des générateurs de type batterie. De ce fait, cette énergie est inépuisable pour la vie à bord de la station.

Question 5 : Quel peut être l’intérêt environnemental de développer l’utilisation de l’énergie solaire sur Terre ?

Réponse 5 : Alors que le développement des technologies conduit à une consommation d’énergie croissante dans le monde, la démarche citoyenne nous invite à réfléchir sur le choix et l’utilisation des énergies sur Terre.

Dans le contexte actuel de réchauffement climatique, l’utilisation de l’énergie solaire est une alternative à la consommation d’énergies non renouvelables et polluantes.

L’énergie solaire sera-t-elle la solution énergétique de demain ? À vous d’y réfléchir.

Physique-chimie

  • Arrêt sur notion : Utilisation d’une photopile
Dans les programmes Notion
niveau

5e

« Les circuits électriques en courant continu » et spécifiquement la partie « Qu’est-ce qu’un circuit électrique ? »Transformation de l’énergie lumineuse en énergie électrique

Expérience et observation (a) :

Branchez en série une photopile (qui représente un panneau solaire), un interrupteur et un petit moteur. Fermez l’interrupteur et notez vos observations.

Réponse (a) :

Lorsqu’on ferme l’interrupteur, le moteur se met à tourner (si ce n’est pas le cas, choisir un système qui permet une rotation du moteur avec, si besoin, une lampe en plus de l’éclairage ambiant).

Expérience et question (b) : Comment peut-on arrêter la rotation du moteur sans toucher au circuit électrique ?

Réponse (b) : Il suffit évidemment de disposer un cache au-dessus de la photopile pour empêcher la lumière d’arriver. Il n’y a plus d’énergie lumineuse à convertir donc plus d’énergie électrique pour alimenter le moteur.

Question (c) : Pourquoi appelle-t-on un panneau solaire une photopile ? Comment peut-on représenter sur un schéma électrique un tel élément ?

Réponse (c) : Un panneau solaire joue le même rôle qu’une pile : c’est un générateur. Seulement, pour jouer pleinement son rôle, ce type d’élément électrique doit recevoir de la lumière – d’où le préfixe « photo ». On pourra donc représenter une photopile par le symbole électrique habituellement donné aux générateurs.

Sciences de la vie et de la Terre

  • Arrêt sur notion : Les végétaux chlorophylliens et l’énergie solaire
Dans les programmes Notion
niveau

6e

« Origine de la matière des êtres vivants ».Les végétaux chlorophylliens n’ont besoin pour se nourrir que de matière minérale, à condition de recevoir de la lumière.

Expérience  : Une plante est cultivée dans différents milieux et son développement est observé.

Résultats et conditions de l’expérience

ConditionsEau + sels minéraux + CO2 de l’air + lumièreEau + sels minéraux + CO2 de l’air
RésultatsPlante verte qui grandit.Plante jaune qui fane.

Question : Que montre cette expérience ?

Réponse :
- Observation : La comparaison des deux expériences montre que la plante ne se développe normalement qu’en présence de lumière.
- Interprétation : La plante a besoin de lumière pour se développer. Les végétaux utilisent donc l’énergie lumineuse.

Dans les programmes Notion
niveau

5e

« Respiration et occupation des milieux de vie ».À la lumière, les végétaux chlorophylliens contribuent à oxygéner le milieu.

Expérience (a) : Un dispositif ExAO consistant à mesurer en permanence la concentration en O2 et en CO2 dans une suspension d’euglène (algue unicellulaire) en faisant varier les conditions d’éclairement, donne le graphe suivant.

JPEG - 61.7 ko
Suivi des concentrations en CO2 et O2 dans une suspension d’euglènes en fonction des conditions d’éclairement

Question (a) : Que montre l’expérience (a) ?

Réponse (a) : À l’obscurité, la concentration en CO2 dans le bioréacteur augmente et la concentration en O2 diminue, donc les euglènes rejettent du CO2 et absorbent de l’O2 à l’obscurité : elles respirent. La concentration en CO2 diminue et la concentration en O2 augmente dans le bioréacteur lorsque les euglènes sont éclairées donc les euglènes consomment du CO2 et rejettent du O2 en présence de lumière : elles réalisent la photosynthèse. Les euglènes utilisent l’énergie lumineuse pour absorber le CO2 et rejettent du O2.

Pour aller plus loin

Problème : À quoi cette lumière sert-elle ?

Expérience (b) : Des euglènes sont placées dans différents milieux. Après 24 heures, ces algues chlorophylliennes sont prélevées de leur milieu et un test à l’eau iodée est réalisé sur ces cellules.

L’eau iodée est un colorant jaune orangé qui devient bleu noir en présence d’amidon.

L’amidon est une molécule organique. Les molécules organiques sont des molécules synthétisées par les êtres vivants. Certains êtres vivants ont besoin de prélever dans leur milieu de la matière organique d’autres êtres vivants pour subsister. Ce n’est pas le cas des végétaux chlorophylliens et pourtant ils en sont également constitués.

Résultats et conditions de l’expérience

ConditionsLumière + CO2Obscurité + CO2Lumière sans CO2
Résultats du test à l’eau iodéePositifNégatifNégatif
État des euglènes si elles restent dans ces conditionsElles viventElles meurentElles meurent

Question (b) : Quelle information complémentaire l’expérience (b) proposée apporte-t-elle ?

Réponse (b) :

  • Observation : De l’amidon est mis en évidence dans les euglènes uniquement en présence de lumière et de CO2.
  • Interprétation : Les euglènes fabriquent l’amidon, matière organique dont elles ont besoin pour se développer, en présence de lumière et si elles disposent de CO2 à absorber, mais ne sont pas capables d’en fabriquer sans lumière.
  • Conclusion : Les végétaux chlorophylliens tels que les euglènes utilisent l’énergie lumineuse et le CO2 pour fabriquer de la matière organique.

En savoir plus

Le document pdf de cette séquence pédagogique :

PDF - 726.2 ko
Les panneaux solaires