CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 16 : Les enjeux de la biodiversité

Décryptage

La pie-grièche

JPEG - 128.7 ko
La pie-grièche, un oiseau commun © Philippe Gourdain SPN-MNHN
Sombre avenir pour les oiseaux communs : dans les espaces agraires, 75 % des espèces verraient leur aire de distribution diminuer d’ici 50 ans. Les autres pourraient mieux s’en sortir. Mais l’effet des autres composantes du changement global reste à déterminer.

Le devenir des oiseaux communs est très contrasté selon les espèces. Certaines prospèrent, d’autres déclinent. Dans la trentaine de pays de l’OCDE (Europe, États-Unis, Japon, Australie, etc.), on constate un déclin marqué des espèces inféodées aux espaces agricoles, spécialistes d’habitats, et des espèces septentrionales. Le rôle des différents facteurs du changement global, comme les pratiques agricoles ou le changement climatique, reste à déterminer.

En réponse au changement climatique, 75 % des espèces communes, comme la pie-grièche photographiée ici, verraient leur aire de distribution se rétracter dans les cinquante ans à venir, et devraient donc décliner. En revanche, seulement 25 % des espèces bénéficieraient des conditions liées au réchauffement et verraient leur aire de distribution augmenter.

Proposer de nouvelles pratiques agricoles et réduire le développement des infrastructures humaines seraient nécessaires afin d’alléger ces menaces.