CRDP

Accueil > Espace pédagogique

La mer d’Aral

Séquence pédagogique autour de documents du DocSciences 6 pour un niveau 1ère ES

Séquence SVT niveau 1re ES utilisant des documents du Docsciences 6

Thème : « Une ressource indispensable : l’eau »
Sous-partie : L’eau sur la planète
Programme concerné : « L’eau douce est inégalement répartie à l’intérieur des continents. Son utilisation par l’Homme (urbanisation, irrigation) modifie le flux de l’eau entre les différents réservoirs et peut aboutir à la désertification »

La surexploitation de l’eau peut conduire à la désertification

JPEG - 125.6 ko
Mer d’Aral (© Distribution Vito@ Cnes, 2007)

Utilisation l’image ci-dessus (extrait de la page 7 du Docsciences 6)

  • Question 1 : Comparez les deux images satellites.
    • Réponse 1 : La comparaison de ces images met en évidence la régression considérable de la surface occupée par la mer d’Aral (en bleu) entre 1998 et 2007.
  • Question 2 : D’après le document (page 7 du Docsciences 6) et le texte proposé ci-dessous, déterminez quelles sont les causes de la désertification de la mer d’Aral.
    • Réponse 2 : L’évapotranspiration est supérieure aux précipitations, donc le bilan hydrique est déficitaire. Le détournement des fleuves Amour-Daria et Syr-Daria pour l’irrigation des champs de coton, réduit considérablement l’alimentation de la mer d’Aral en eau douce. De ce fait, le déficit hydrique lié au climat n’est plus compensé par les apports d’eau des fleuves.

Pour aller plus loin
La mer d’Aral est une mer intérieure située entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan.
Le bilan hydrologique d’une étendue d’eau correspond à la différence entre les apports d’eau et les pertes d’eau (par évaporation par exemple). Ce bilan peut être modifié par les activités humaines (barrage, irrigation) ou par des changements climatiques.
Le climat de la mer d’Aral est un climat semi-aride ; de ce fait, l’évapotranspiration y est intense (1 à 2 m par an) et les précipitations faibles (70 à 350 mm par an).
L’augmentation de la salinité qui en découle a conduit à l’élimination de la quasi-totalité des poissons qui y vivaient. Par ailleurs, le sel laissé au sol par la mer en recul est soulevé par le vent et répandu régulièrement sur les terres fertiles de la région, condamnant ainsi les possibilités de culture par la population locale.
L’utilisation non contrôlée de pesticides et d’engrais pour la culture du coton conduit à la pollution des nappes phréatiques et donc à la diminution d’eau potable disponible et à l’impossibilité d’irrigation des jardins. La désertification de la mer d’Aral est une catastrophe économique, écologique et sanitaire pour la région.
Passer le mini film du CNES « La Mer d’Aral revient à la vie »

  • Question 3 : D’après le document (page 7 du Docsciences 6) et le film, déterminez les conséquences de la désertification de la mer d’Aral. La diminution des apports d’eau douce et la baisse du niveau de la mer d’Aral entraînent une augmentation importante de la salinité (remarque : elle passe de 10 g.L-1 à 30 g.L-1 entre 1960 et 1990).
    • Réponse 3 : Cette augmentation de la salinité à diverses conséquences :
      - Destruction de la faune (notamment les poissons) et la flore. Les populations locales ne peuvent donc plus vivre de la pêche.
      - Problèmes sanitaires : la pollution de l’eau potable par les engrais et les pesticides ainsi que la salinité quatre fois supérieure aux recommandations de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) entraînent une forte augmentation de la fréquence des maladies et affections graves.
      - Les bateaux rouillés abandonnés en plein désert mettent en évidence le recul des côtes par retrait de la mer, donc la désertification des anciens bords de mer. Le sel déposé et transporté par le vent dans cette zone est alors à l’origine de problèmes sanitaires (disponibilité en eau potable et alimentation) mais également écologiques (destruction de la faune et la flore, pollution des nappes phréatiques).
    • Conclusion : Pour son activité, l’Homme a détourné le flux de l’eau conduisant ainsi à la désertification de la mer d’Aral avec des conséquences dramatiques multiples dont il cherche aujourd’hui à inverser le cours.

Remarques

  • Le document page 15 du Docsciences 6 peut être utilisé dans le cours pour illustrer le cycle de l’eau.

NB - Le cycle de l’eau peut également être utilisé en 2nde, dans la partie « La planète Terre et son environnement ».