CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 5 : Les clés de la révolution numérique

Chronique

L’informatique est partout !

L’informatique est une science qui est présente dans beaucoup d’aspects de notre vie de tous les jours. Afin de former des citoyens qui ne soient pas exclus de cette révolution numérique, le système éducatif doit absolument intégrer son enseignement.

L’informatique est partout ! Combien de fois avons-nous lu ou entendu cette affirmation ?

Assurément, de nombreuses fois. Pourtant, il ne s’agit le plus souvent que d’évoquer l’utilisation d’outils informatiques dans notre vie familiale ou professionnelle pour réserver des billets de train, préparer un exposé en classe ou calculer la comptabilité d’une entreprise.

Aujourd’hui, il ne viendrait à l’idée de personne de réduire la physique à la réparation d’une télévision, la chimie à la concoction d’un produit de nettoyage ou les mathématiques au calcul de la TVA. C’est pourtant ce que nous faisons quand nous réduisons l’informatique à l’utilisation d’outils bureautiques ou d’Internet. En amont de ces logiciels, il existe une véritable science avec ses domaines de recherche, ses verrous scientifiques, ses avancées, ses conférences et ses débats.

L’informatique est une science : enseignons-la !

Tous les utilisateurs que nous sommes ont besoin d’un minimum de connaissances pour exploiter efficacement ces outils. Ne prenons qu’un exemple : les machines à voter électroniques.
Certains édiles nous les présentent comme le nec plus ultra : plus rapides, plus fiables, plus « démocratiques » ! Comment le citoyen peut-il s’interroger sur les véritables avantages et les non moins véritables défauts de ces machines s’il ne possède pas une culture informatique minimale lui permettant au moins de comprendre les arguments des uns et des autres ?

Malheureusement, il existe un grand nombre de personnes qui sont totalement exclues de cette aventure numérique parce qu’elles ne possèdent pas d’ordinateur.

Aujourd’hui, on parle de « fracture numérique », d’« illettrisme du XXIe siècle » pour désigner cette exclusion bien réelle. Il est évident qu’une innovation scientifique et technologique n’est pas un progrès si elle exclut une part importante de la population.

Il est donc devenu indispensable d’enseigner la science informatique à l’école pour donner à tous le droit de comprendre ce nouveau monde.

L’informatique est une science : cherchons !

Plusieurs études montrent que les industries numériques sont le secteur qui offre les meilleures perspectives en termes d’emplois. Il est donc fondamental pour l’économie de notre pays de former des spécialistes et de développer la recherche afin de ne pas être simplement utilisateurs de systèmes développés ailleurs dans le monde.

Présente dans les universités, les organismes de recherche, mais aussi dans les entreprises, la recherche en informatique française occupe aujourd’hui une place de choix dans la compétition européenne et mondiale.

Malheureusement, il est de plus en plus difficile de maintenir ce rang, d’abord pour des problèmes de financement mais aussi à cause d’un déficit croissant de jeunes se destinant aux carrières scientifiques.

L’informatique n’est pas réservée aux hommes !

Parmi nos étudiants, la place des jeunes femmes est particulièrement en retrait ; mais pour quelle raison une jeune fille ne pourrait-elle pas s’épanouir dans ces métiers ?

L’informatique serait-elle pour les garçons et pas pour les filles ? Bien sûr que non ; tous les jours, dans les laboratoires, dans les entreprises, des femmes font mentir ce mauvais constat grâce à leur créativité, leur dynamisme, leur sens du travail collectif.

Conclusion

Pour aller encore plus loin dans la découverte de cette science, n’hésitez pas à aller à la rencontre des chercheurs : vous serez surpris par l’ouverture et la passion de nombre d’entre eux à parler de leur métier. Fête de la science, Journées « portes ouvertes », Cafés des sciences, autant de moments privilégiés pour discuter avec eux.

Ensuite, il existe des sites comme Interstices (http://interstices.info/) où vous trouverez des articles, des témoignages destinés à présenter la recherche au plus large public : élèves (depuis le lycée), parents, enseignants…

Qui sait, peut-être certains d’entre vous y trouveront-ils la source de leur futur métier ?