CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 4 : Pleins feux sur la lumière Synchrotron

Jeu de lumière sur un élément de spectromètre

JPEG - 102.7 ko
Jeu de lumière sur un élément de spectromètre (© Laboratoire Charles-Fabry de l’Institut d’optique)
De la lumière ultraviolette (invisible pour nos yeux) est absorbée par l’objet. Celui-ci la restitue ensuite très rapidement sous forme de lumière verte : on parle alors de fluorescence

Ces parallélépipèdes verts et bleus, dont la teinte est mise en valeur par le fond noir de l’arrière-plan correspondent à des éléments d’un spectrophotomètre à transformée de Fourier utilisé sur la ligne DESIRS du synchrotron SOLEIL.

Cet instrument unique au monde, est dédié à la spectroscopie d’absorption ultra-haute résolution dans le domaine des ultraviolets où cette technique était absente jusqu’à présent. Conçue au laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’optique, sa réalisation a nécessité la mise en oeuvre de techniques de pointe. La dominante de la couleur verte, qui est mise en évidence par le jeu de lumière, est le résultat d’un phénomène de fluorescence provoqué par le rayonnement d’une lampe ultraviolet. Cette dernière a été utilisée pour déclencher la polymérisation d’une colle optique utilisée pendant l’assemblage des différents blocs optiques de l’instrument.

JPEG - 110.2 ko
Jeu de lumière sur un élément de spectromètre (© Laboratoire Charles-Fabry de l’Institut d’optique)
JPEG - 110.7 ko
Jeu de lumière sur un élément de spectromètre (© Laboratoire Charles-Fabry de l’Institut d’optique)