CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 16 : Les enjeux de la biodiversité

Décryptage

Espèces disparues ou menacées

JPEG - 189.3 ko
Salle des espèces menacées ou disparues. © MNHN
L’évolution des espèces s’étale sur des millions d’années. Leur extinction peut avoir des causes naturelles, cataclysmiques, à l’instar des cinq crises du passé.
Aujourd’hui, une cause s’ajoute : l’homme. Au Muséum, une salle est consacrée aux espèces disparues ou menacées.
JPEG - 118.2 ko
Le mangabey à collier (primate), espèce menacée. © MNHN - C. Lemzaouda
JPEG - 96 ko
La harpie féroce (aigle), espèce menacée. © MNHN - L. Bessol

Depuis toujours, les espèces se forment par le processus de la « spéciation », puis évoluent pendant des millions d’années. La plupart périclitent ensuite parce qu’elles ne peuvent plus s’adapter à leur milieu, et finissent par disparaître définitivement de la surface du globe. C’est le cycle naturel de toutes les espèces.

À certains moments de l’histoire de la Terre, ce cycle s’est accéléré avec des extinctions de masse qui ont défiguré la biodiversité à l’échelle planétaire, sur terre comme dans les océans, causées par des cataclysmes qui se sont déroulés sur des centaines de milliers ou millions d’années.

Aujourd’hui, ce cycle s’accélère une nouvelle fois à l’échelle de la planète mais sans cataclysmes et sur quelques décennies seulement. De sorte qu’on se demande si on ne vit pas actuellement une nouvelle phase d’extinction massive de nature biologique puisqu’elle est causée pour la première fois par une espèce : l’homme. Le Muséum consacre, dans la grande galerie de l’Évolution, une salle à ces espèces disparues, ou menacées comme ici le mangabey à collier, primate d’Afrique, ou la harpie féroce, un aigle d’Amérique du Sud.