CRDP

Accueil > Espace pédagogique

Environnement proche et répartition des êtres vivants

SVT
Niveau : 6e
Partie : Caractéristiques de l’environnement proche et répartition des êtres vivants
Sous-partie : Le peuplement d’un milieu
Programme : « L’Homme influe sur le peuplement du milieu selon ses choix d’aménagement, ses besoins alimentaires ou industriels »

JPEG - 286.8 ko
Evolution des fronts pionniers le long de la route transamazonienne (Landsat 1988-1998) (© TRFIC)
JPEG - 149 ko
Uruarà, une ville implantée suite à la déforestation (Amazonie) (© CNRS Photothèque/Arnaud de Sartre)
  • Question 1 : Comparez les deux images satellites présentées ci-dessus (immages extraites des pages 29 et 31 du Docsciences 6). Que constatez-vous ?
    • Réponse 1 : La comparaison des deux images montre une diminution de la surface occupée par la forêt. Cette diminution est due à un déboisement par l’Homme pour augmenter les surfaces cultivables.
      Conclusion : L’Homme influe directement sur le peuplement du milieu, comme ici où le déboisement conduit à la diminution de la surface occupée par les végétaux des forêts. Les espaces récupérés sont alors attribués à une monoculture. D’où une diminution de la biodiversité.
  • Question 2 : Utilisez le document Uruarà ci-dessus (extrait de la page 31 du Docsciences 6) pour donner une autre explication (cause) au déboisement par l’Homme de la forêt amazonienne.
    • Réponse 2 : Le déboisement peut également être réalisé pour permettre la construction de villes. L’Homme influe donc ici sur le peuplement du milieu par ses choix d’aménagement.

Pour aller plus loin...
Ces documents pourront également être utilisés dans le cadre du thème de convergence « Environnement et développement durable ».

De même pour les documents, pages 37 et 40-41.

JPEG - 213.4 ko
Plancton au large de l’Indonésie (©Esa/Envisat)
JPEG - 301.3 ko
Une vision mondiale des lumières nocturnes (© Nasa, 2000)
On constate, sur cette vue satellite, l’inégalité de développement économique. Ici, les lumières visibles de nuit sont les régions peuplées et consommatrices d’énergie.