CRDP

Accueil > Les numéros > DocSciences 2 : Techniques et matériaux dans l’espace

Éditorial DocSciences 2

La France doit relever un défi majeur dans les années à venir : inciter plus de jeunes à s’orienter vers des études supérieures scientifiques et technologiques. De nombreuses actions sont menées ici ou là, avec plus ou moins de succès malheureusement. Tout ce qui participe à la promotion des sciences et de la technologie doit être encouragé. C’est dans cet esprit que j’ai accepté avec plaisir d’écrire cet éditorial de la revue DocSciences.

Développer cette appétence pour les sciences et la technologie demande de sortir du cloisonnement des disciplines et de promouvoir leur complémentarité et donc un enseignement coordonné au collège entre les sciences physiques, les sciences de la vie et de la Terre et la technologie. Mais cela exige une « équirespectabilité » des disciplines. Discipline complémentaire des disciplines scientifiques du collège, qu’elle précède, qu’elle utilise ou qu’elle prolonge, la technologie contribue pleinement à l’acquisition des compétences du pilier 3 du Socle commun : « Les principaux éléments de mathématiques et de la culture scientifique et technologique ». Les activités menées en technologie peuvent permettre par exemple de mettre en évidence : – des phénomènes que les sciences physiques et chimiques cerneront, isoleront et modéliseront ; – l’impact des objets techniques sur l’environnement de l’Homme et le cycle des espèces dans leur cadre de vie qui sera étudié plus particulièrement en sciences de la vie et de la Terre. Parallèlement, la technologie réinvestit sur les supports d’études, lorsque cela est nécessaire, les connaissances et les compétences acquises dans les autres disciplines enseignées au collège. Les articles publiés dans ce numéro montrent, s’il en était besoin, que les approches pour concevoir, créer et réaliser un objet technique de notre environnement sont forcément multidisciplinaires. Espérons que ces articles feront rêver les jeunes et les inciteront à s’orienter vers des études supérieures scientifiques et technologiques.

Norbert PERROT
Inspecteur général de l’Éducation nationale
Groupe Sciences et Techniques industrielles