Programmer des Bluebots en Moyenne Section... Saint-Denis - Ecole Maternelle de la Confluence

Publié le

"C’est un robot, il vole. Il roule.
Le robot il tourne, le robot il va en arrière et en avant aussi. "

Mme Nadia Dhaouadi, professeur des écoles à l’école Maternelle de la Confluence (Saint-Denis), a emprunté des robots Beebot via le service NUMERILAB CREATICE. Elle a pu ainsi mener le projet Programmer des Bluebots en Moyenne Section...

De quoi s’agit-il ?
"C’est un robot, il vole. Il roule.
Le robot il tourne, le robot il va en arrière et en avant aussi. "
"Il y a des boutons. Il a des yeux et une bouche. Ses yeux s’illuminent avec du rose et du jaune."
"On appuie dessus pour avancer."
"C’est une coccinelle."
"Non c’(est des) voitures."

Pour qui ?
Classe de Moyenne Section

Pourquoi ?
Les robots Bluebot sont de bons outils de travail pour des séances de déplacement et de repère spatial. L’élève devient acteur et entre davantage dans l’apprentissage.

Aspect pédagogique

Langage oral
Après avoir découvert les robots en petits groupes, lors du coin regroupement, les élèves se sont exprimés sur leur découverte.

Coder un déplacement dans l’espace
Différentes séances ont permis aux élèves de déplacer le Bluebot en avant.
Dans un premier temps : un déplacement en avant sans support.

Ici les élèves devaient déplacer le Blueblot sur une case donnée.

Lors de la séance finale, le jeu consistait à arriver en premier sur une case nommée (soit case couleur/soit case animal).


Aspect technique
Le robot est attrayant pour les élèves, la prise en main est facile. Chaque élève a compris comment l’allumer et l’éteindre. La transparence du Bluebot permet aux élèves d’observer le circuit électrique du robot.


Aspect humain

Les élèves ont très vite été attirés par les robots, chacun était volontaire et content de pouvoir participer à une séance avec les robots. Les élèves ont partagé leur engouement en racontant aux parents l’usage des robots.
L’apprentissage est plus ludique.

Evaluation de l’action :
Nous avons [emprunté] les robots courant novembre/décembre, le temps d’emprunt nous a pas permis de travailler davantage sur les Bluebot.
Nous aimerions renouveler cette expérience avec un emprunt sur plus d’une période.

Mme Nadia Dhaouadi, Ecole Maternelle de la Confluence à Saint-Denis (93)

Lien : CREATICE NUMERILAB SAINT-DENIS