Remédier, différencier, motiver pour mieux apprendre

Publié le

A l’école Balzac de Tremblay-en-France, Emilie Ramos a expérimenté l’usage des tablettes pour remédier, différencier et motiver en vue d’un meilleur apprentissage

Avec sa classe de CM2 composée de 23 élèves, Emilie Ramos (école Balzac de Tremblay-en-France) a emprunté des tablettes Ipad dans le cadre de NUMERITEF. Elle partage ici son retour d’usage afin qu’il puisse inspirer les collègues désireux d’ouvrir des pistes de travail liées au numérique éducatif. En Français, en Maths, en Histoire-Géographie, elle a travaillé avec ses élèves, ce qui lui a permis d’exposer quelques exemples présentés ci-après :

Voici quelques exemples d’utilisation des tablettes en classe.
1) Un outil de remédiation et de différenciation
Dans le cadre d’une organisation en ateliers, les élèves ont pu, par petit groupe, utiliser les tablettes pour retravailler des compétences partiellement atteintes.
Le prêt des tablettes a permis aux élèves d’utiliser des ressources en ligne telle que Learning Apps et d’accéder, en autonomie, à un dossier d’exercices choisis en fonction des difficultés de chacun.

2) Un outil pour rendre les apprentissages plus ludiques : l’application photospeak
Pour le premier numéro de notre journal scolaire de l’année, nous souhaitions écrire un article dans lequel les personnages prendraient vie, dans l’esprit des journaux d’Harry Potter. Pour ce numéro consacré à notre commune, nous avons choisi de parler de l’odonymie de Tremblay en France en présentant quelques personnages historiques qui prêtent leurs noms aux rues et écoles de la ville.
Les élèves ont donc mené leurs recherches, rédigé leurs textes de présentation et ont ensuite utilisé l’application photospeak pour télécharger les portraits de leurs personnages et les faire parler. Cette dernière étape a largement motivé les élèves tout au long des séances.
Ce projet a donc concilié plusieurs domaines : l’histoire, avec l’étude de différents personnages du XIXème et XXème siècle, le domaine de la langue, écrite et orale, ainsi que l’utilisation de l’outil numérique pour donner vie aux personnages.
Un exemple de production :

L’application Kahoot !

Pour dynamiser et rendre ludique les apprentissages, j’ai utilisé cette application de création de quizz pour nos feedbacks en histoire, une manière amusante de revenir sur les notions étudiées lors des séances précédentes.

3) Un outil simple et rapide d’accès à internet pour enrichir les apprentissages, élargir le champ de recherche des élèves.
En lien avec le programme de géographie, notamment le thème « Se déplacer en France et en Europe », les élèves ont utilisé les tablettes pour comparer les différentes offres en fonction des moyens de transports utilisés pour voyager d’un point à un autre.
L’utilisation d’une tablette par groupe de 3 lors de nos séances de géographie a induit de nombreux échanges entre les élèves et facilité leur collaboration. C’est un véritable outil collaboratif.

Des séances menées avec les élèves sur l’odonymie de Tremblay-en-France et l’étude des modes de déplacements en France et en Europe ont été matérialisées. Vous en trouverez les synthèses ci-après, au format PDF.