Présenter Paris avec des tablettes Lycée Simone Weil, Conflans Sainte Honorine (78)

Publié le

« Á la découverte de Paname », classe de 2e Bac Pro Gestion Administration.

Nous sommes trois professeures du Lycée Simone Weil de Conflans-Sainte-Honorine, en lettres-histoire, économie-gestion et professeur documentaliste. Nous avons utilisé une mallette de 15 tablettes dans le cadre d’un projet intitulé « Á la découverte de Paname », pour une classe de 2e Gestion Administration. 
Il s’agit d’un projet sur trois ans, qui a pour but de faire découvrir les différents aspects culturels, économiques, historiques et géographiques de la ville de Paris et d’inciter les élèves à fréquenter les différents lieux culturels.
Nous avons utilisé les applications suivantes :

  • I-Movie (pour la réalisation de courtes vidéos), QR Code Reader (pour la lecture de flashcode),
  • Google Drive (pour l’échange de fichiers),
  • Notes (pour le traitement de texte),
  • l’appareil photo.

Les élèves ont aussi utilisé les tablettes pour utiliser les services des sites Piktochart, Powtoon, Learning apps et pour de la recherche d’informations sur Internet.

ASPECT PÉDAGOGIQUE

Les tablettes ont été utilisées lors d’une sortie pédagogique à Paris au Musée Picasso. Nous avions préparé un document que les élèves devaient compléter sur leur tablette directement et illustrer par des photos prises dans le musée. Les élèves ont bien joué le jeu et ont tous effectué le travail demandé. Les tablettes ont permis de rendre les élèves plus investis dans la visite du Musée et plus réceptifs. Le travail réalisé par les élèves a pu être récupéré sur Google Drive et évalué
Dans un deuxième temps, les élèves ont préparé une exposition virtuelle pour la Journée Portes Ouvertes. Ils devaient présenter trois structures d’un arrondissement de Paris. Ils effectuaient dans un premier temps des recherches sur ces structures. Ils réalisaient ensuite une production sur un support de leur choix : vidéo à l’aide d’I-Movie ou de Powtoon, affiche à l’aide de Piktochart. Ils ont ensuite hébergé leurs productions sur le Google Drive et réalisé des flashcodes. Ces flashcodes ont été collés sur une grande carte des arrondissements de Paris.
Lors de la journée Portes Ouvertes, les visiteurs scannaient les flashcodes à l’aide des tablettes et accédaient ainsi aux productions des élèves.
Les élèves ont aussi réalisé des quiz sur Paris à l’aide du site Learning Apps.
Exemple de quiz réalisé par les élèves
Les visiteurs répondaient aux quiz sur les tablettes (voir photos).

Exemples de productions d’élèves
Vidéo animée Powtoon sur le 6e arrondissement
Lien vers Twitter
Exemple d’affiche Piktochart réalisée par les élèves


Quelques photos de l’exposition virtuelle réalisée pour la Journée Portes Ouvertes.

ASPECTS TECHNIQUES

La principale difficulté rencontrée concernait la borne Wi-Fi : le débit ne permettait pas d’accéder à plusieurs applications en même temps, et notamment aux vidéos. Lors de la journée portes ouvertes, nous avons utilisé nos téléphones personnels en partage internet afin de pouvoir utiliser plusieurs tablettes en même temps.

ASPECT HUMAIN

 Les autres professeurs du lycée ont été sensibles à l’utilisation des tablettes par les élèves. Ainsi, plusieurs d’entre eux nous ont demandé comment nous avions pu y avoir accès ; imaginant l’utilisation qu’ils pourraient en faire avec leurs élèves dans le cadre de leurs cours ou d’éventuels projets. 
Les élèves ont tous apprécié cet outil et les diverses utilisations qui leur ont été proposées ; s’appropriant peu à peu les tablettes et par conséquent les différentes applications. Ces derniers se sont davantage impliqués dans le projet faisant montre d’une réelle motivation. Ils étaient fiers de leurs réalisations les faisant partager à autrui (élèves d’autres classes, professeurs, familles). Ils ont ainsi au cours des six semaines où ils avaient les tablettes gagné en autonomie, en implication mais également en motivation s’appropriant ainsi complètement le projet. 
Les visiteurs qui ont été sollicités lors des journées portes ouvertes du lycée ont apprécié de répondre aux questions des quizz et de scanner les flashcodes présents sur la carte de la capitale. Ils ont trouvé l’ensemble ludique et se sont pris au jeu avec plaisir.
Le maire de notre ville ainsi que ses adjoints ont à l’image des autres visiteurs joué le jeu prenant le temps nécessaire. Cet outil à travers l’utilisation qui en a été faite a permis de faciliter les échanges.

Cécile Dessèvre, professeure documentaliste
Magali Jollant, professeure d’économie-gestion
Aurore Escutia, professeur de lettres- histoire

Lycée Simone Weil, Conflans-Sainte-Honorine

Matériel emprunté dans le cadre de Créatice