Beebot en maternelle : langage, repérage École maternelle Schnapper, St Germain en Laye (78)

Publié le

Apprendre en jouant, travailler le langage, le repérage, les arts...

Marie-Paule Monery, professeure en classe Grande Section, à l’école maternelle Schnapper, à St Germain en Laye (78), a emprunté un kit d’automates BeeBot.
Voici sa démarche et son témoignage.

Objectifs

  • Apprendre en réfléchissant et en résolvant des problèmes
  • Apprendre en jouant

Domaines travaillés

  • Le langage dans toutes ses dimensions
    • Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre.
    • S’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis. Reformuler pour se faire mieux comprendre.
    • Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue.
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
    • Pratiquer le dessin pour représenter ou illustrer, en étant fidèle au réel ou à un modèle, ou en inventant.
  • Explorer le monde
    • Faire l’expérience de l’espace
    • Situer des objets par rapport à soi, entre eux, par rapport à des objets repères.
    • Se situer par rapport à d’autres, par rapport à des objets repères.
    • Dans un environnement bien connu, réaliser un trajet, un parcours à partir de sa représentation (dessin ou codage).
    • Élaborer des premiers essais de représentation plane, communicables (construction d’un code commun).
    • Utiliser des outils numériques

Déroulement des activités

Séance 1 : Découverte de la BeeBot

  • Demander aux élèves ce que c’est qu’un robot (enregistrement avec micro-enregistreur)
  • Présenter BeeBot : Expliquer pourquoi il s’appelle ainsi (Bee=abeille et Bot= Robot avec l’accent anglais)
  • Montrer la face inférieure et ses deux boutons - et la face arrière avec attache-remorque - et la face supérieure et ses 4 boutons directionnels + Avance + Efface mémoire et arrêt sans donner plus d’explication.

Séance 2 : faire avancer librement la bee bot ( groupe de 6 élèves)

  • Laisser les élèves libres de découvrir la bee bot
  • Séance langagière pour qu’ils racontent ce qu’ils ont fait.

Séance 3 : faire déplacer la bee Bot d’un endroit à un autre (groupe de 6 élèves)

  • Écrire le chemin effectué à l’aide de flèches directionnelles

Séance 4 : élaborer un jeu pour écrire son prénom

Bilan en images

JPEGJPEGJPEGJPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

Marie-Paule Monery, professeure
École maternelle Schnapper, à St Germain en Laye (78)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice