Un parcours pédagogique pour le codage en CP École Maître Jacques, Boulogne (92)

Publié le

Parcours inspiré du recueil "1, 2, 3, codez !" de La Main À La Pâte.

Nathalie Paris, professeure à l’école Maître Jacques, à Boulogne, a emprunté un kit BlueBot, et a inclus les activités de codage avec ses 23 élèves de CP dans un parcours, ainsi que proposé dans le recueil "1, 2, 3, codez !" de La Main À La Pâte.
Voici son témoignage.

Stratégie et démarche

Phase de découverte : L’aventure en décroché

Séances 1 et 2 : Le parcours du combattant  
Le héros s’éveille dans un monde inconnu, en pleine nature. Un périple s’offre à lui pour rejoindre sa cabane (parcours de motricité). Les élèves doivent le guider en lui donnant des instructions conditionnelles avec déplacements absolus (lorsque l’effet des instructions ne dépend pas de l’orientation initiale du « mobile » qui les reçoit) puis relatifs (lorsque l’effet des instructions dépend de l’orientation initiale du « mobile » qui les reçoit. ).

JPEG - 138.9 ko
Déplacement dans le gymnase et déplacement dans la piscine.

Déplacement dans le gymnase et déplacement dans la piscine.

Séances 4 et 5 : Coder puis décoder un déplacement
Le héros ne peut accéder au trésor qui se trouve sur la planète magique MITRA. Mais il trouve une petite fusée. Les élèves doivent inventer un langage pour la piloter à distance. Afin de connaitre la suite de l’aventure, ils doivent déplacer la fusée suivant le code trouvé dans le coffre du trésor.

JPEG - 54.1 ko
JPEG - 55.8 ko

Les binômes doivent créer le message qui permet à la fusée de rejoindre la planète en passant par le Donut pour prendre des provisions.

Séance 6 : Délivrer le petit garçon
Le héros doit finalement contacter un magicien en demandant de l’aide aux oiseaux de MITRA. Pour cela, il doit réaliser un dessin à même le sol, en utilisant des cailloux blancs ou noirs. Les élèves découvrent ainsi comment pixelliser une image en noir et blanc.

JPEG - 26.3 ko
JPEG - 58.3 ko

A partir du dessin original, les groupes ont reconstruit le chapeau à l’aide de petits carrés de papier noirs.

Phase de programmation robotique

Afin d’initier les élèves des cycles 2 et 3 à la programmation de déplacements de robots, plusieurs robots existent sur le marché. Pour les séances ci-dessous, on utilisera la Blue-Bot, prêtée par le réseau CANOPE du 78. Ce robot est un robot de sol. Son apparence (abeille) la rend ludique et attrayante pour les élèves de CP.

Séances 1 et 2 : Découverte du robot  
Ces deux étapes consistent à découvrir les différentes fonctionnalités de déplacement de la Blue Bot : avancer, pivoter à droite, pivoter à gauche, reculer. L’objectif est d’amener les élèves à acquérir un vocabulaire spécifique en prenant conscience du fait qu’à chaque bouton correspond une action unique.
Une démonstration à l’aide du TNI et du visualiseur sera complétée par une expérimentation. En fonction de la classe, ces étapes pourront être réalisées dans le sens inverse.

JPEG - 121.5 ko
Présentation générale.
JPEG - 95.9 ko
Expérimentation en petit groupe.
JPEG - 67.6 ko
Expérimentation en petit groupe.

Séance 3 et 4 : Programmer le robot
L’objectif est de programmer la Blue-Bot pour la faire aller d’un point à un autre de l’espace de travail avec un petit nombre d’instructions successives. Cette programmation sera effectuée en « direct ».

Un temps de verbalisation et d’analyse d’erreur viendra clore cette étape.

JPEG - 92.2 ko
JPEG - 93.5 ko

Séance 5 : Programmation libre/sous contraintes

  • se déplacer d’un point A à un point B (soit en écrivant le programme pas à pas, soit en l’écrivant dans sa totalité avant de déplacer la Blue-Bot sur l’écran) ;
  • déplacer la Blue-Bot en lui faisant éviter des obstacles ;
  • interdire certaines commandes pour le déplacement de la Blue-Bot ;
  • faire tracer le trajet avec le crayon associable à la Blue-Bot ;
  • positionner la Blue-Bot au bon endroit grâce à un programme prédéfini...
JPEG - 115.9 ko
JPEG - 73.5 ko
JPEG - 55.5 ko
JPEG - 55 ko

Séance 6 : Présenter son travail à une autre classe

  • Présentation à une autre classe de CP.
  • Présentation à une classe de CM2.

Phase de programmation sur logiciel (à venir)

  • Utilisation du logiciel Blue Bot sur Ipad
  • Utilisation du logiciel Scratch Junior.

Bilan d’expérience

Aspects techniques

  • grande facilité d’utilisation du matériel
  • autonomie suffisante
  • matériel « robuste »

 Aspect humain devant l’expérience innovante

  • accueil excellent de la part des élèves avec un bon investissement
  • très bon accueil et intérêt de la part des familles
  • intérêt et curiosité de la part des collègues : chaque école devrait posséder un coffret de Blue Bot

Aspect pédagogique

  • la démarche pédagogique en décroché est indispensable à la bonne compréhension du déplacement relatif ou absolu
  • l’apport du robot permet une mise en situation qui conduit à la démarche scientifique avec analyse des erreurs 
  • les prolongements possibles sont nombreux et dans tous les champs disciplinaires.

Nathalie Paris, professeure
École Maître Jacques, Boulogne (92)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice