Éducation aux médias en 6è Collège Saint-Joseph, Asnières-sur-Seine (92)

Publié le

Introduire les notions de droit à l’image, droit d’auteur, protection des données, vie privée, etc.
Rendre concrètes les notions de sources, titre, auteur lorsqu’elles sont abordées en recherche documentaire.

Olivier Zimny, professeur-documentaliste au collège Saint-Joseph, Asnières-sur-Seine (92), a emprunté le jeu Médiasphères (version prototype), auprès de l’Atelier Canopé 78, Marly-le-roi.

Le projet

Titre de la séquence Initiation aux médias et à l’information
Titre de la séance Découvrir les réseaux sociaux
Objectif général Formation du citoyen : éducation aux médias et à l’information
Objectifs disciplinaires Initier les élèves de 6ème à l’éducation aux médias, les sensibiliser sur les problématiques liées aux réseaux sociaux et internet.
Éveiller les consciences de manière ludique sur enjeux liés aux médias et à l’information.
Aborder les notions d’identité numérique
Notions développées Éducation aux médias – Internet - Réseaux sociaux – Identité numérique
Compétences documentaires Adopter une attitude responsable
Communiquer - Échanger
Contexte d’intervention Support horaire : 1 heure par 1⁄2 groupe (15 élèves)
Durée : 2 semaines
Lieu : CDI
Classe : 6ème
Modalités pratiques Matériel : plateau de jeu Médiasphères
Nombre d’élèves : 5 classes de 6ème
Déroulement de la séance Avant la séance : présélection des cartes à jouer
Début de séance : présentation aux élèves du fonctionnement du jeu. Formation des quatre équipes.
Pendant la séance : accompagner les élèves dans le jeu ; éclaircir les différentes notions.
Après la séance : revenir sur les éléments importants ; vérifier oralement l’acquisition de connaissance.
Prolongation de la séance Les élèves seront amenés à réaliser une plaquette ou une affiche de prévention des risques qui peuvent être liés aux réseaux sociaux.

Retour sur les séances

Dans le cadre de l’éducation aux médias, j’ai proposé à mes collègues d’Histoire-Géographie EMC d’offrir aux élèves, dès le début d’année, une première approche sur l’identité numérique par l’intermédiaire du jeu Médiasphères. Cette idée a tout de suite séduit et l’expérience a ainsi été menée avec les cinq classes de sixième au début du mois d’octobre.
J’ai reçu les élèves par demi-groupe au CDI pendant deux semaines.
Les demi-groupes qui n’étaient pas au CDI ont travaillé un autre point du programme avec les professeurs d’histoire-géographie en classe.
Pour le bon fonctionnement du jeu, les cartes ont été sélectionnées au préalable pour ne garder que celles correspondant au premier niveau de difficulté.
Chaque équipe était constituée de trois ou quatre élèves. L’ordre de passage s’est déterminé après que chaque équipe ait tiré au dé. J’ai modifié la règle et indiqué que lorsque le pion était sur une grosse sphère l’équipe pouvait rejouer une fois si elle donnait la bonne réponse. L’opération ne pouvant pas être renouvelée deux fois de suite.
Sur une heure de jeu, nous avons pu faire deux tours de plateau et chaque équipe a ainsi pu répondre au minimum à deux questions. Si la bonne réponse n’était pas trouvée par l’équipe en jeu, les autres élèves pouvaient tenter de donner la bonne réponse.
Après la réponse, je suis souvent revenu avec des mots simples et des cas concrets pour expliquer précisément l’idée principale. Nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière et les élèves ont apprécié la diversité des questions mixées aux charades et rébus.
Le guide des réponses fourni avec le jeu est un très bon support sur lequel je me suis évidemment toujours référé.
Pour garder l’attention des élèves, qui pour certains peuvent rapidement se laisser emporter par l’idée « jeu » et ne plus être attentifs une fois leur tour passé, je leur ai fait noter les réponses dans un tableau de trois colonnes, colonnes qui correspondent aux trois thématiques des questions : ma vie numérique, citoyen(ne) numérique et connecté(e).
Ainsi, chaque élève garde aujourd’hui une trace écrite de cet exercice. Les réponses serviront de support pour continuer la progression des connaissances sur le sujet.
Une grande majorité d’entre eux n’avait qu’une vague idée de l’identité numérique voire aucune. Grâce à ce jeu j’ai pu introduire très facilement les notions de droit à l’image, droit d’auteur, protection des données, vie privée, etc.

Cette première étape dès le début d’année est bienvenue. Elle me permet aujourd’hui de m’y référer et rendre vraiment concrètes les notions de sources, titre, auteur lorsqu’elles sont abordées en recherche documentaire.
Les élèves ont vraiment apprécié le jeu. Tous ont participé avec beaucoup d’enthousiasme et ont regretté de n’y jouer qu’une seule heure. Ils réclament encore aujourd’hui d’autres séances.
J’envisage de recommencer l’expérience dans le courant du troisième trimestre pour consolider les acquis avec les 6èmes et dans la mesure du possible les autres niveaux.

Olivier Zimny, professeur-documentaliste
Collège Saint-Joseph, Asnières-sur-Seine (92)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice