Visualiseur et travail collaboratif en mathématiques au collège
Collège Champollion de Voisins-le-Bretonneux (78)

Publié le

Expérimentation d’un visualiseur Epson de la 5ème à la 3ème.

Christelle Rioult Viaux a expérimenté, de mai à juin 2016 dans des classes de 5èmes, 4èmes et 3èmes, l’utilisation d’un visualiseur.

Nous vous proposons ci-dessous son retour d’usage.

Bilan du prêt d’un visualiseur Epson au Collège Champollion en complément d’un vidéoprojecteur déjà installé dans la salle de cours.

Au départ, j’avais décidé essentiellement de l’utiliser en 5ème mais la curiosité des autres élèves a fait que je l’ai utilisé dans toutes mes classes de 5ème, de 4ème et de 3ème.

Le responsable informatique n’a eu aucun souci d’installation. N’ayant pas les codes administrateurs de l’établissement, j’ai dû attendre cependant d’une intervention extérieure pour la mise en fonctionnement de ce matériel.

Une prise en main très rapide par le professeur et par les élèves eux-mêmes, il suffit de poser son cahier, sa feuille dessous et le travail est vidéoprojeté directement au tableau.

Activités effectuées

  • Projections des travaux écrits des élèves volontaires ou non afin de corriger rapidement des exercices donnés à la maison (l’élève devait présenter à l’oral son travail sans lire, explication de méthode,...).
  • Constructions faites par un élève avec le matériel de géométrie sous le visualiseur.
  • Comparaisons de différentes rédactions, méthodes, présentations afin d’échange en classe.
  • Ecriture d’une correction tous ensemble.

Intérêts pédagogiques

  • Un gain de temps lors de la correction des exercices pour tous et un intérêt pour cette tâche (le fait d’avoir directement les réponses et les détails permet aux élèves de voir rapidement leurs erreurs et donc de corriger rapidement également).
    Je ne sais pas si j’ai gagné du temps effectivement lors des corrections mais cela m’a permis de travailler davantage sur la rédaction, la présentation des réponses, l’écriture proprement dite...
  • Montrer différentes méthodes pour un même exercice (très intéressant pour la résolution des questions ouvertes).
  • Comparer les travaux des élèves (présentation, rédaction, méthodes...), les commenter, en discuter... découvrir aussi ce que font les autres élèves. Des remarques très intéressantes des élèves, le fait de voir diverses présentations donnent des idées à certains élèves, des efforts ont été faits dans ce sens.
  • Valoriser le travail des élèves et mettre en action les élèves en retrait en classe. Son support vidéoprojeté, l’élève pouvait s’appuyer dessus et ne se concentrer que sur l’oral.
    Au départ, les élèves avaient tendance à lire ce qu’ils avaient écrit mais très vite, ils se sont rendus compte que cela ne servait à rien, une explication orale, des échanges étaient plus profitables.
  • Prendre l’habitude d’écrire, de présenter, de rédiger correctement pour être lu, être compris par tous (intérêt d’écrire une démarche précise et le raisonnement).
    Les élèves de 5ème ont été plus sensibles sur ce point ; une très grande différence est à notée sur cette fin d’année entre ceux qui rédigent très précisément et ceux qui n’écrivent qu’un résultat.
  • Projeter des copies d’élèves pour travailler sur les erreurs effectuées. J’ai l’habitude de travailler sur les erreurs lors de la correction d’évaluations mais le travail était simplifié et très visuel pour les élèves, une plus grande implication et une meilleure appropriation.
  • Diversifier les supports, les élèves apprécient de zapper.

Effets sur les élèves

  • Des élèves très intéressés par ce nouvel outil, si simple, rapide d’exécution...
  • Des élèves volontaires pour l’utiliser.
  • Des élèves plus concentrés quand nous l’utilisions.
  • Des élèves motivés et une certaine satisfaction à présenter leurs travaux.
  • Un travail personnel plus sérieux car il était adressé à la classe autant qu’à l’élève.
  • Beaucoup plus d’échanges sur la qualité du travail, l’apport du travail personnel, la précision des réponses.

Bilan

Objectifs atteints.
Que du positif en pratique pour les élèves et le professeur.
Un regret, ne pas avoir exploité toutes ses fonctions : capture, vidéo...
Présentation du visualiseur à d’autres collègues très intéressés, et tout particulièrement le professeur de la classe Ulis.
Un projet d’achat est envisagé pour la rentrée à destination des professeurs de mathématiques et la classe Ulis.

Christelle Rioult Viaux, professeure de mathématiques au collège Champollion de Voisins-le-Bretonneux
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice