Programmer Thymio en CM2 École Turpault, Bois d’Arcy (78)

Publié le

Coopération, échange, discussion, argumentation autour d’un projet de classe : programmer un robot !

Jean-Marie Petrus, professeur de la classe de CM2 à l’ école Turpault, à Bois d’Arcy, a emprunté un ensemble Thymio, dans le cadre d’un projet de classe : programmer des robots.

Aspect technique

La prise en main des Thymio ne m’a posé aucun souci, grâce entre autres, au stage effectué à Canopé !
Les élèves se sont très vite familiarisés avec Thymio. L’attrait, l’amusement, la surprise et la découverte ont été moteurs dans les premières activités.

La programmation par petits groupes de 4 ou 5 élèves a permis à
tous d’avancer rapidement. Chaque groupe avait un ordinateur sous
linux et les premiers programmes sous VPL ont été euphorisants.
Les premières difficultés ont laissées apparaître une certaine inquiétude mais surtout une envie « que ça marche ! ».
Parmi les problèmes rencontrés, citons celui de la mémoire qui garde des informations d’anciens programmes. Seule solution : éteindre complètement Thymio et réenregistrer le nouveau programme.
Les enfants ont trouvé les limites de VPL par rapport à Blockly : on ne peut pas faire de boucles !

Parcours
Code pour le parcours

Aspect humain

La coopération, l’échange, la discussion, l’argumentation ......bref, tous les items du domaine 2 du socle commun ont été sollicités avec facilité tant le projet était moteur.
La répartition des tâches a permis que chacun y trouve son compte (maquette, décoration, codage).
Des ateliers de démonstration durant la journée « portes ou- vertes » de l’école ont permis aux élèves d’expliquer à leur tour.

Forteresse
Code pour la forteresse

Aspect pédagogique

Ce qui m’a frappé, mises à part toutes les compétences classiques attendues avec un tel projet, c’est l’endurance au travail suscitée. Il fallait se battre pour arrêter !
La satisfaction de voir que Thymio « obéisse » à notre code a aussi obligé certains de mes élèves à plus de rigueur. Il fallait penser autrement : faire l’algorithme dans sa tête pour prévoir la réaction du petit robot.
Un vrai succès.

Jean-Marie Petrus, professeur
École Turpault, à Bois d’Arcy (78)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice