Développer l’autonomie et l’initiative des élèves avec une netclasse École élémentaire Jean Piaget, Chevreuse (78)

Publié le

L’outil favorise l’expression des réponses. Chacun peut travailler en autonomie et collaborer.

Natacha Declerck, professeure à l’école élémentaire Jean Piaget, à Chevreuse (78), a emprunté une mallette netclasse, dans le cadre du projet d’école.
Voici son retour d’usage du matériel.

Classes concernées ULIS 1, CP, CE1,CE2, CM1, CM2
Mise en œuvre et programmation :
4 janvier -12 Février ULIS Cycle 2 CE1 Cycle 3 CM1
7 mars au 16 avril ULIS Cycle 2/CP - Cycle 3 -CM2-CE2

Objectifs de l’emprunt

Dans le cadre de notre projet d’école, nous souhaitions que toutes les classes travaillent sur ce support pour améliorer la maîtrise de la langue et la culture scientifique, développer l’autonomie et l’initiative de nos élèves à travers la méthodologie, favoriser l’attention et la concentration, et prendre en compte les élèves à besoin particuliers notamment en favorisant leur inclusion dans les classes.
Ce projet faisait suite à un premier emprunt de l’an dernier concernant des ardoises BIC et s’inscrivait dans la continuité de ce dernier.
Il s’agissait d’utiliser différents supports numériques afin d’équiper à l’avenir l’école d’ordinateurs individuels ou de tablettes sous une forme qui soit la plus adaptée aux besoins de l’école, en collaboration avec la mairie qui est demandeuse d’informations sur l’outil le mieux adapté pour équiper l’école.
Si l’expérimentation est concluante, et si la collectivité de rattachement en accepte la prise en charge dans le cadre de sa politique d’équipement de matériels numériques, on pourra envisager de présenter un projet pour s’équiper durablement avec le matériel choisi.

Aspects techniques 

Facilités constatées  

  • La mallette de 8 ordinateurs est lourde et encombrante mais facilement transportable même à l’étage et elle est sur roulettes.
  • Bonne prise en main du fonctionnement des tablettes par les enseignants et les élèves puisque ce sont de petits ordinateurs dont chacun sait se servir et que les aides du service Créatice sont efficaces.
  • Le matériel a facilité la mise en place d’ateliers dans les classes car il est peu encombrant.

Difficultés  

  • Les ordinateurs ont un petit écran, visuellement restreint.
  • Il n’y a pas de souris d’ordinateurs fournies avec l’équipement.
  • L’accès aux services de recherches sur internet a demandé des manipulations avant chacune d’elles : il fallait modifier l’inscription de base de la barre de recherche.
  • Les enseignants sont peu parvenus à utiliser simultanément et en lien TNI et ordinateurs.
  • Il faut recharger les ordinateurs avant utilisation, il est difficile de les brancher tous en même temps dans une salle.

Sur le plan du ressenti humain 

Les parents et les élèves ont beaucoup apprécié la mise en oeuvre des différents projets sur ordinateurs dans l’école.
L’engagement a été complet. Les élèves se sont beaucoup investis et ont montré de la curiosité et de l’enthousiasme.
Les parents ont été désireux de participer.
Les élèves ont développé des capacités d’attention et de concentration et les ont verbalisées.
Des échanges entre les élèves dans les cycles et avec l’ULIS autour de projets où les ordinateurs intervenaient ont eu lieu.

Les enseignantes ont partagé des compétences pédagogiques et numériques autour du projet d’utilisation des ordinateurs dans l’école.
L’équipe enseignante possède actuellement des éléments nécessaires et tangibles pour discuter avec la municipalité dans le but d’investir dans ce type de matériel.
Les mini ordinateurs ont aidé les enseignants à différencier et adapter les tâches en fonctions des besoins de chacun et à mutualiser leurs compétences sur l’utilisation des outils numériques (TNI /tablettes Numériques), et l’étayage pédagogique.
Les ordinateurs ont facilité le décloisonnement entre les classes et l’inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers à travers la réalisation de projets communs.


Sur le plan des démarches pédagogiques

Ce support a été utilisé pour travailler sur l’acquisition des compétences dans différentes disciplines :
En maîtrise de la langue, pour accéder à la compréhension des textes lus par l’accès aux supports visuels, pour enrichir le vocabulaire et favoriser le transfert dans différents contextes, produire des écrits et les illustrer et améliorer l’accès à la culture littéraire, culturelle et artistique.

CP : Publication pour le blog de l’école

  • Utilisation de l’ordinateur en atelier par groupe de 8
  • 3 séances de 40 minutes par semaine, pendant deux semaines, pour saisir une production d’écrit en vue de la publier sur le blog de l’école pour les CP.
    Objectifs :
  • Découvrir l’univers informatique, le vocabulaire relatif au matériel et utiliser le logiciel TdT.
  • Améliorer et valoriser les productions d’écrits.
    CM2 : développer des compétences en traitement de texte et insérer des images.
    Utilisation en demi-groupes 3 séances avec 2 élèves par ordinateurs sur une semaine
    Objectifs :
  • Mettre en page un texte.
  • Copier en respectant un modèle.
  • Insérer du texte et de l’image avec internet.
  • Insérer un tableau.

CE1/CM1/ULIS ECOLE
Utilisation tous les vendredis après-midis en ateliers avec une dizaine d’élèves par groupe en informatique/théâtre/lecture.
Objectifs :

  • Copier un texte en respectant un modèle et changer de police, utiliser des couleurs.
  • Mettre en page.
  • Enregistrer/ouvrir et fermer leurs dossiers.
  • Utilisation d’internet pour répondre à un questionnaire préparé par l’enseignante.
  • Préparation d’un exposé.
  • Recherche d’informations et de photos sur internet.
  • Projection sur TNI.
  • Construction d’un tableau.

Les ordinateurs ont aussi permis de travailler des compétences transversales dans toutes les classes, comme cultiver une attitude de curiosité et enrichir sa perception du réel en ayant accès à des documents sonores et visuels dans tous les domaines et produire un document numérique.
Sur le plan social et civique, il s’agissait de faire des recherches ciblées et de comprendre que la connaissance des sources d’information est fondamentale, de participer à des projets communs comme le blog de l’école et de développer la confiance en soi et la collaboration avec les autres en mutualisant les compétences et les connaissances de chacun.
Sur le plan de l’autonomie et de l’initiative :
Cet outil a favorisé la prise d’informations, le traitement des informations et l’expression des réponses.
Chacun a pu à la fois travailler en autonomie et collaborer.
L’utilisation de l’ordinateur a permis d’accorder un statut constructif à l’erreur et de renforcer les facteurs de mémorisation, d’attention, et de compréhension par différents canaux (auditif et visuels). Cela a aidé les élèves à prendre conscience de leurs procédures et de ce qui peut les aider à réussir.

Pour les enseignants  
Les mini ordinateurs ont aidé les enseignants à différencier et adapter les tâches en fonction des besoins de chacun et à mutualiser leurs compétences sur l’utilisation des outils numériques (TNI /tablettes Numériques), et l’étayage pédagogique.
Les ordinateurs ont facilité le décloisonnement entre les classes et l’inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers à travers la réalisation de projets communs.

Natacha Declerck, professeure
École élémentaire Jean Piaget, à Chevreuse (78)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice