Travailler en classe de maternelle avec la baladodiffusion Ecole maternelle BUFFON - Levallois-Perret (92)

Publié le

La baladodiffusion a permis de travailler la réception orale et la production orale avec les élèves de grande section de maternelle.

Le projet :
Améliorer la qualité d’écoute de mes élèves et développer leur attention, pour favoriser l’éveil à la conscience phonologique.

La mise en oeuvre :
Nous avons tout d’abord découvert le matériel pas à pas pour faciliter la manipulation, comprendre comment effectuer des écoutes et des enregistrements pour une meilleure autonomie du travail.
La prise en main a été très rapide pour les élèves, la difficulté s’est retrouvée du côté de l’enseignant. Je pense qu’il faudrait prévoir un temps de formation pour la prise en main, la synchronisation de tous les appareils, le transfert de fichiers sur les Ipod. Cela permettrait de diminuer la perte de temps, d’optimiser les possibilités du matériel car je pense que je n’ai pas tout exploré.
Enfin nous avons orienté notre travail vers une écoute active et analytique.
L’objectif était de développer et de soutenir l’attention des élèves en écoutant intérieurement et plus longtemps.
Les élèves devaient être capables de se concentrer, de mémoriser, d’acquérir le sens de la phrase musicale.
Pour cela,les élèves devaient écouter des chaînes sonores constituées de différents instruments de musique, puis reconstituer la chaîne sonore en respectant l’ordre d’apparition des sons dans la chaîne avec l’aide d’images iconographiques. La validation se faisait par imprégnation puis analyse. Réponses verbales après une confrontation d’idées entre les élèves pour valider le résultat.
Cette écoute individuelle a permis une meilleure concentration et une écoute active. Mais aussi un travail de différenciation sur le choix du nombre de sons d’instruments enregistrés et sur le choix des sonorités proches ou éloignées.
Dans la continuité du travail sur l’écoute, les élèves ont pu effectuer des productions orales avec des récitations de comptines et de chants.
Puis nous avons poursuivie avec l’enregistrement d’une production orale pour approfondir le travail sur la prononciation, la production de phrases complexes, l’emploi de connecteurs,...

Chaque élève devait raconter l’histoire de « Pierre et le loup ».


Conclusion
Ce matériel nous a permis de faire de la réception orale et la production orale.
Dans la continuité du projet de la classe il aurait été intéressant de poursuivre un travail dans le développement de l’éveil à la phonologie. Ce type de matériel permettrait de mettre en place une différenciation intéressante.
Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à travailler avec ce type de matériel.
Pour les élèves la baladodiffusion a permis l’individualisation des tâches d’écoute et d’enregistrement, le développement de la concentration, de l’autonomie et une écoute analytique.
Pour l’enseignante une aide à la différenciation pédagogique, à l’entraînement et à l’évaluation du langage oral.

Retour d’usages par Corinne Ben Mahmoud Garcin
enseignante à l’école maternelle Buffon, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice