Le simulateur de risques à 2 roues en journées Portes Ouvertes Lycée Les frères Moreau, Quincy sous Sénart (91)

Publié le

Ateliers de sécurité routière pour de la prévention en lycée professionnel et utilisation du simulateur de risques.

Deux journées "prévention routière" ont eu lieu les 30 et 31 mars 2015, pendant lesquelles le simulateur emprunté à Créatice a été utilisé en atelier : voici notre compte rendu.

  • Aspects humains :

Devant l’expérience innovante, les élèves (essentiellement des 2ndes de bac pro) ont bien appréhendé les manipulations. Certains ayant le BSR n’ont pas retrouvé les sensations réelles du scooter (ce qui est normal) et d’autres, moins concentrés, ont trouvé tous les défauts du monde...

  • Aspects pédagogiques :

Apport du matériel dans la pratique du cours :
La mise en pratique permet de faire comprendre aux élèves les risques liés à la circulation, zones accidentogènes : les différents modes de conduite (surtout en mode brouillard et alcoolémie) sont assez visuels, entraînant beaucoup de remarques constructives sur les dangers de la route. Ce qui a le plus choqué les élèves, ce n’est pas la conduite en tant que telle mais les situations (piéton traversant au mauvais moment et voitures déboitant sans prévenir).

Le simulateur était un atelier complémentaire parmi d’autres et dans la même lignée que les discours : nous avions un atelier prévention drogues/alcool avec la Maif où les élèves essayaient de marcher avec des lunettes de simulation d’alcoolémie et un atelier avec une voiture tonneau de la prévention routière.

L’objectif était de faire comprendre que la conduite d’un 2 roues n’est pas un jeu, que les règles de circulation, l’anticipation et l’attention sur l’environnement sont des facteurs importants, et qu’ils permettent de faire diminuer réellement les accidents corporels de la circulation.

  • Aspects techniques :

L’installation et la manipulation de ce simulateur n’ont pas posé de problème, la prise en main est simple et la majorité des élèves s’adapte assez rapidement, même si le matériel a manifesté quelques petits dysfonctionnements.

Globalement, les participants ont été réceptifs et de mon point de vue, l’impact sera bénéfique.

Ludovic Gaillard
Référent sécurité routière au lycée les frères Moreau de Quincy sous Sénart, Essonne (91)

Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice