Sensibiliser les élèves à la sécurité routière avec le simulateur de risques 2 roues Collège Georges-Pompidou, Orgerus (78)

Publié le

Motiver les élèves à la préparation de l’ASSR et les amener à une réflexion sur la sécurité routière.

Pour la troisième année consécutive, Vincent Charavin, professeur d’histoire géographie et éducation civique, et référent numérique au collège Georges-Pompidou, à Orgerus, a emprunté un simulateur de risques à deux roues.
Voici son témoignage.

Lors d’une quinzaine "Sécurité routière" précédant le passage des épreuves ASSR en 2014, 2015 et 2016, un simulateur de risques 2 roues a été mis à disposition des élèves en salle techno 3 (sur réservation auprès du service de vie scolaire).

Ce simulateur était équipé d’un vidéoprojecteur, afin de rendre encore plus réalistes les sensations vécues lors de cette expérience unique de conduite.

Chaque année, une centaine d’élèves (dont certains de la classe ULIS), tous niveaux confondus (même si une priorité était donnée aux 5è et 3è, public directement concerné par l’ASSR), a donc pu venir s’essayer à la conduite d’un 2 roues, encadrée et conseillée par un membre volontaire de la communauté éducative du collège.
Beaucoup ont compris que même prudents, le danger venait très souvent des autres et qu’il fallait toujours rester très vigilant, attentif sur la route.

Organisation

En avril 2016, encadrés par plus de 50% des membres de la communauté éducative volontaires ( formés 4 jours auparavant, par les personnes ressources ), suivant un planning préalablement établi, couvrant autant que possible, tous les jours ouvrés et tous les créneaux horaires, par tranches de 20 minutes, chacun des élèves a pu s’essayer à l’exercice de simulation.
Lors des 4 premiers jours, en parallèle de la formation assurée par les Référents numériques, un planning papier ( plus rapide à remplir/modifier et plus "visible" en temps réel) a été proposé aux personnels et affiché en salle des professeurs afin que chacun puisse, à sa convenance, s’inscrire ou non, sur des créneaux disponibles ( souvent 3 créneaux consécutifs de 20 minutes, durant un "trou" au sein de l’emploi du temps d’un collègue ).
Une fois le planning validé, les personnels du service de vie scolaire ont progressivement inscrit les élèves volontaires par créneau disponible de 20 minutes, à partir du vendredi 1er avril, à l’invitation des professeurs principaux des classes.

Déroulement

Chaque séquence durait 20 minutes environ et se déroulait en 3 temps :

  • 10 minutes de conduite sur un parcours routier aléatoire, en milieu urbain ou rural.
  • 5 minutes de débriefing, une fois le parcours terminé, où le groupe (l’enseignant et les élèves attendant leur tour) revenait sur les erreurs de conduite commises, les dangers évités ou non, ainsi que sur les différentes situations accidentogènes sur la route.
  • Enfin, 5 minutes pour compléter une fiche pratique résumant "sur le vif" les difficultés rencontrées par les élèves, leurs ressentis... aboutissant sur une réflexion plus globale concentrée sur la bonne attitude à adopter face aux dangers sur un deux roues et par extension sur la route.

Quelques témoignages et impressions relevés suite à cette expérience

  • "C’était sympa, en attendant mon tour, de pouvoir aussi observer la conduite de J., j’ai pu la conseiller et lui faire éviter certains accidents".
  • " Le fait de revoir le parcours à la fin et de réfléchir ensemble à nos erreurs de conduite est très utile".
  • "Cette expérience m’a incité à être plus prudent et à me méfier davantage des autres sur la route".
  • "On se prend très vite au jeu".
  • "Au début c’est un peu stressant, on est un peu perdu car on veut éviter les accidents puis on prend vite le coup".
  • "On voit différemment les choses suivant que l’on soit au volant ou à côté du simulateur, on ne perçoit pas les risques de la même façon".
  • "C’est très utile pour nous faire réfléchir et nous montrer les dangers du 2 roues".
  • "Les pièges étaient trop prévisibles et pas toujours réalistes".
  • "C’est un outil pratique qui nous apprend comment manier un 2 roues et à mieux nous rendre compte des dangers de la route" .
  • "C’est un outil original pour s’entrainer tout en s’amusant avec les copains".
  • "C’est comme un vrai scooter : les clignotants, le klaxon, les rétroviseurs, c’est trop bien !"
  • "C’est une idée géniale car cela nous servira pour plus tard".
  • "C’est assez réaliste. Moi qui ai déjà fait un peu de scooter, je retrouve les mêmes sensations".
  • "En tant que parent d’élève, je trouve utile et pertinent que mon fils soit confronté, préparé dans le cadre scolaire, à la conduite d’un deux-roues car c’est un sujet qui revient souvent à la maison."

Le déroulement complet de l’opération, détaillé sur le témoignage de l’année précédente.

Le bilan 2016

  • Le simulateur de risques 2 roues, a permis de renforcer, compléter la campagne d’informations et de formation à la sécurité routière engagée par notre établissement, en parallèle du passage officiel des épreuves d’ASSR 1 et 2.
  • La durée de passage individuel, passée cette année, de 15 à 20 minutes, a permis à chacun des élèves de prendre plus confortablement ses marques durant le parcours, de s’arrêter davantage sur la relecture et l’analyse détaillée des dangers évités ou non, pour enfin mieux y réfléchir, par écrit, grâce à la fiche de synthèse prévue à cet effet.
  • L’implication de toute la communauté éducative nous paraît indispensable pour la réussite de cette activité.
  • D’ores et déjà et afin de répondre aux attentes de nos élèves, nous envisageons de reconduire cette expérience à la rentrée 2016-2017 avec la contribution de Canopé pour le prêt du simulateur.

Vincent Charavin, professeur d’histoire géographie et éducation civique
Collège Georges-Pompidou, Orgerus (78)

Matériel prêté dans le cadre de CréaTice