Évaluation orale en anglais au collège avec la baladodiffusion Collège Rosa-Parks, Villabé (91)

Publié le

« Dédramatiser » l’évaluation d’expression orale, individualisation du rythme de travail.

• Activités réalisées avec le matériel Balibom contenant 30 mp4, dans trois classes de 5ème :
- Séquence sur la Saint Patrick avec pour évaluation formative et sommative un travail d’expression orale en continu.
- Le matériel a été utilisé pour ces deux évaluations orales : les élèves se sont enregistrés grâce aux lecteurs MP4 .

Objectifs de l’utilisation des baladeurs :
- Permettre aux élèves de « dédramatiser » l’évaluation d’expression orale en évitant de passer devant leurs camarades.
- Laisser aux élèves la possibilité de travailler à leur rythme : les lecteurs MP4 leur permettront de recommencer plusieurs fois si nécessaire, jusqu’à produire un travail qui leur semble satisfaisant.
- Permettre aux élèves de progresser à l’oral en ayant la possibilité de s’écouter mais aussi grâce à l’évaluation formative qui leur permettra de cibler leurs lacunes et leurs points forts avant l’évaluation sommative.

• Aspects techniques :
- Facilités :
➢ la prise en main du matériel s’effectue sans aucune difficulté pour les enseignants grâce au logiciel associé aux lecteurs mp4.
➢ Pour la prise en main des élèves, chaque procédure à suivre a été notée au tableau pour que les élèves puissent facilement mettre en marche le matériel, s’enregistrer, s’écouter, et éteindre les lecteurs mp4. Dans l’ensemble, les élèves ont suivi les procédures correctement puisque les enregistrements ont été collectés sans difficultés.
- Difficultés :
➢ l’impossibilité pour les élèves de supprimer certains de leurs enregistrements afin de garder uniquement celui qu’ils jugent satisfaisant. Afin de régler ce problème, les élèves ont écrit le numéro de l’enregistrement qu’ils souhaitaient que j’écoute sur leurs fiches d’évaluation.
➢ Après synchronisation des lecteurs, ils ne s’éteignent pas automatiquement et cela prend du temps de retirer 30 lecteurs de la plate-forme de synchronisation et de les éteindre un à un.

• Aspects humains devant l’expérience innovante :
- Ressenti des élèves :
➢ Points positifs : les élèves se sont sentis plus à l’aise pendant ces évaluations à l’oral. Ils ont apprécié le fait de ne pas passer à l’oral devant tout le monde. Ils ont également apprécié le fait d’avoir la possibilité de s’écouter, de s’enregistrer plusieurs fois et d’avoir ainsi la possibilité de se corriger avant de rendre leur travail.
➢ Points négatifs : les élèves ont regretté le fait de ne pas pouvoir supprimer les enregistrements qu’ils ne jugeaient pas satisfaisants. De plus, ils ont souligné le fait que lorsqu’ils s’écoutaient, ils entendaient également les voix de leurs camarades qui s’enregistraient. Ce problème pourrait être résolu en réalisant les évaluations
dans un plus grand espace afin que les élèves soient éloignés les uns des autres (salle audiovisuelle ou extérieur).
- Ressenti des collègues :
➢ La mallette a été mise à disposition de tous les collègues de langues de l’établissement.
➢ Seul un collègue d’espagnol a utilisé la mallette après lui avoir montré les procédures à suivre pour la prise en main du matériel. La découverte de ce nouveau matériel a été, pour lui aussi, très satisfaisante tant en termes techniques que pédagogiques.

• Aspects pédagogiques :

- Apport du matériel dans la pratique du cours :
➢ Ce matériel permet de « dédramatiser » l’évaluation d’expression orale pour les élèves (ils ne font plus leurs présentations orales devant tous leurs camarades, ce qui peut être stressant pour beaucoup d’entre eux puisqu’ils ne peuvent passer qu’une seule fois ; avec les lecteurs, les élèves ont la possibilité de s’enregistrer plusieurs
fois et de se corriger d’eux-même au fur et à mesure.)
➢ Ce matériel permet également aux enseignants de mieux appréhender les évaluations d’expression orale (il ne s’agit plus d’essayer de faire passer un maximum d’élèves à l’oral pendant le temps imparti et de noter au plus juste les élèves tout en s’assurant que les camarades font correctement le travail donné).
➢ La notation du travail apparaît plus satisfaisante grâce à ce matériel puisqu’il permet de noter les élèves en les écoutant chez soi. On peut donc les écouter plusieurs fois en ciblant chaque écoute sur un point du barème et en leur donnant de vrais conseils pour faire mieux la fois prochaine, ce qui est difficile à faire lorsqu’on les écoute une seule fois avec leurs camarades dans la même pièce.
➢ Le matériel est également un gain de temps : faire passer tous les élèves chacun leur tour à l’oral peut prendre plusieurs séances. L’utilisation de ce matériel permet donc de réaliser le même type d’exercice pendant une période beaucoup plus courte.

- Démarche pédagogique :
Le matériel à été utilisé sur deux séances pour chacune des classes : une séance a été dédiée à l’évaluation formative et la deuxième à l’évaluation sommative. Les deux évaluations portaient sur le thème de la séquence intitulée « St Patrick’s day ». Les deux séances ont été découpées en quatre parties :
➢ lecture du sujet
➢ création de leur feuille de brouillon : liste de mots-clefs établie à partir du sujet (le brouillon a été réalisé en classe entière pour l’évaluation formative puis de façon individuelle pour l’évaluation sommative)
➢ Travail d’expression orale à partir du brouillon à l’aide des lecteurs mp4 (enregistrements et écoutes de leurs productions)
➢ Remise des sujets, des brouillons et du matériel pour la synchronisation des productions orales

- Apport des TICE
➢ En conclusion, l’utilisation de ce matériel s’est montré tellement facile d’utilisation et satisfaisante pour les enseignants et les élèves qu’une demande de dotation à été faite par l’équipe de langues pour le collège. Le seul point négatif de ce prêt est le côté frustrant puisque la prise en main de ce matériel donne envie de l’utiliser pour d’autres activités langagières (compréhension orale et production orale en interaction notamment) mais la durée du prêt et l’appréhension des enseignants face à la découverte de ce nouveau matériel n’ont pas rendu cela possible. Néanmoins, la possibilité d’emprunter ce matériel constitue une très bonne occasion de le prendre en main pour la première fois en situation réelle et ce prêt a permis d’apporter une réponse concrète face aux difficultés de mettre en place les évaluations d’expression orale en classe entière.

Lauranne Fougère, professeure d’anglais au collège Rosa Parks de Villabé (91)
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice