Des boitiers d’expression en cours de lettres Collège Les Pyramides, Evry (91)

Publié le

Des boitiers d’expression utilisés en cours de lettres au collège d’Evry

Des boitiers d’expression ont été utilisés en cours de lettres au collège Les Pyramides à Evry. Voici le témoignage de Pricilia Laro, professeure de lettres modernes.

Aspect pédagogique

Les élèves ont accueilli avec enthousiasme cette nouvelle façon de travailler et d’être évalués, d’autant plus que le professeur peut leur donner des conseils durant l’évaluation puisque les résultats s’affichent directement sur son ordinateur.
Les questionnaires étaient toujours photocopiés et distribués au début de l’évaluation, ce qui permettait à chaque élève d’avancer à son rythme. Les QCM ne durant jamais plus de 20 minutes, il était alors possible de proposer une correction immédiatement aux élèves.

Voici quelques activités proposées à mes élèves :

En classe de 6e  :

  • des questionnaires de lecture sur des contes merveilleux ont permis de vérifier la compréhension implicite et explicite des textes lus en classe ou à la maison.
  • des QCM de conjugaison sur le passé simple et l’imparfait de l’indicatif.

En classe de 3e :
- des questionnaires de lecture ont été proposés sur un récit autobiographique.
- des QCM en orthographe sur l’accord des participes passés, ainsi que des réécritures.
- des QCM en grammaire et conjugaison qui étaient surtout des révisions avant les évaluations notées.

Aspect technique

Si les boîtiers d’expression sont relativement simples à utiliser, il n’en demeure pas moins que la prise en main du logiciel Flow n’est pas si aisée au début, notamment pour la création des listes de classes et la gestion des participants. Les tutoriels et le guide d’utilisation ne sont pas toujours simple à interpréter si bien qu’il a fallu que je sollicite le personnel du CDDP et un collègue de travail.
Néanmoins, une fois le logiciel maîtrisé, je n’ai rencontré aucune autre difficulté majeure. La préparation des questionnaires est assez simple à réaliser si on passe directement par « test builder ». Mais je regrette qu’il soit impossible d’agrandir l’affichage des questions sur le TNI, à moins de créer un fichier présentation type powerpoint.

Conclusion

  • A l’évidence, les élèves en grande difficulté étaient ravis de ne pas avoir à écrire et d’utiliser ces petits appareils électroniques ! D’ailleurs, certains élèves parvenaient à obtenir de très bons résultats.
  • A l’inverse, quelques bons élèves, ont obtenu des notes moyennes, voire insuffisantes.

Quoi qu’il en soit, c’est une expérience que j’aurais aimé prolonger et que je renouvellerai sans doute à l’avenir.

Pricilia Laro, professeure de lettres modernes
Collège des Pyramides, Evry (91)
Matériel prêté dans le cadre de Créatice