Webradio au collège : Français, espagnol et anglais Collège Louis Paulhan de Sartrouville (78)

Publié le

Le collège Louis Paulhan de Sartrouville a expérimenté l’usage de la webradio dans 3 disciplines : lettres, espagnol et anglais.

Le collège Louis-Paulhan de Sartrouville a expérimenté l’usage de la webradio dans 3 disciplines : lettres, espagnol et anglais. Ce retour est composé de 4 parties :

  • Retour général sur l’usage de la webradio
  • Retour disciplinaires sur les apports de l’outil (pour chacune des 3 disciplines)

Généralités

Aspects techniques

Facilités : Le mode d’emploi est pratique pour faire les branchements car on peut oublier certaines choses vues pendant la formation. De plus le mode d’emploi permet aux élèves de réaliser eux-même le montage, de prendre en main l’aspect technique de la radio, ce qui est essentiel pour comprendre le fonctionnement de la radio dans son ensemble : parler correctement dans le micro, reprendre calmement sa phrase lorsque l’on se trompe puisqu’on peut couper les erreurs au montage, être attentifs et silencieux car « on entend tout avec les casques ! »....

Obstacles : Il faut prendre le temps de vérifier les branchements avant les séances (mais comme dans tout projet incluant du matériel !) Temps de prêt à optimiser en préparant le projet en amont, car jugé un peu court.

Ressenti

Ressenti des élèves : Les élèves ont beaucoup apprécié le projet. Ils sont très fiers de leur travail lors de l’écoute finale : « On avait l’impression d’être des vrais journalistes ! » Les 6e sont enthousiasmés, ont une approche ludique et un élan spontané vers le matériel et son utilisation. Les 4e et les 3e sont souvent plus timides, ont peur « de passer devant tout le monde » mais se corrigent plus rapidement lors de leur 2e passage au micro, leurs échanges sont moins spontanés mais plus riches dans l’ensemble.

Ressenti des collègues :

Les collègues souhaitent réemprunter la radio, ceux qui n’ont pas pu l’utiliser ont pu en voir les différents usages possibles. Tous trouvent que la webradio est un bon outil pour prolonger ou approfondir un travail sur l’expression écrite et orale (lecture expressive en français, prise de parole en langue vivante, interaction...). Tous sont très contents de l’expérience à la fois pour le travail réalisé et pour le plaisir que les élèves ont pris à réaliser des émissions de radio.

Correspondance Socle commun / LPC

  • Compétence 1 : Adapter son mode de lecture à l’objectif poursuivi ; rédiger un texte bref, cohérent, à partir de consignes données ; et surtout la partie « Dire » dans son ensemble : savoir formuler et développer un propos, parler de façon suivie en adaptant son propos, participer à un échange verbal.
  • Compétence 2 : partie « parler en continu » et « réagir et dialoguer » , écrire un court récit, une description
  • Compétence 4 : traiter un son, gérer l’espace de stockage et les périphériques à disposition
  • Compétence 7 : être autonome dans son travail, et la partie « faire preuve d’initiative » dans son ensemble.

La Web Radio en 3e option découverte professionnelle et français

Les avantages de la webradio :

  • l’attractivité de la technique
  • le travail sur la confiance en soi des élèves
  • un travail écrit approfondi et une production collective facile à mettre en valeur, notamment par le biais de la publication des émissions sur le site du collège .

Projet collectif/ travail de groupe
« La découverte du monde professionnel favorise des méthodes pédagogiques plaçant les élèves en activité et la construction de compétences et de connaissances à partir d’expériences concrètes » (ARRÊTÉ DU 14-2-2005, JO DU 25-2-2005, Orientation pédagogiques de l’enseignement DP3)

Description du projet :
Les élèves ont dû choisir des sujets sur le collège : organisation de la cantine, métiers, conseils variés (conseils de classe , de discipline...), classes avec projets spécifiques (section européenne, DP3, Ulis...). Les élèves doivent s’organiser et se répartir le travail dans un temps limité, être autonomes dans leur recherches et face aux personnes interrogées afin de réaliser un petit reportage ou une interview montrant « l’envers du décor ».

  1. La partie « technique » de la radio leur permet d’avoir la main sur toutes les étapes de la création de l’émission. Chaque élève passe derrière l’ordinateur, certains avec plus d’appréhension que d’autres, mais en y gagnant en confiance en soi, d’autant que nous avons privilégié la formation par les pairs : nous avons expliqué comment faire aux deux premiers élèves, qui ont dû l’expliquer aux suivants et ainsi de suite. Au delà de son aspect nouveau, voire ludique, qui suscite l’intérêt des élèves dans un premier temps, la webradio permet de travailler de façon complémentaire l’expression orale et écrite.
  2. Travail écrit (textes courts, clairs, vocabulaire approprié, cohérence des propos...)
    Une expression claire et cohérente est caractéristique de l’écriture journalistique et en parfaite adéquation avec les compétences évaluée pour le socle commun. Un texte bien préparé leur permet d’être plus à l’aise à l’oral, et est essentiel lorsque les élèves interagissent entre eux pendant l’émission, ce dont ils se rendent compte très vite !
  3. Travail oral (adapter son langage, savoir parler en public, savoir écouter... )
    Les élèves découvrent que poser des questions, y réagir, faire des relances, passer la parole et enchaîner de façon fluide nécessite un peu d’entraînement ! Ils doivent gérer leur stress (défaut d’élocution, débit trop rapide, voix faible...), être à l’écoute pour intervenir au bon moment sans couper la parole et éviter les « blancs » etc... La possibilité de se reprendre et de couper les erreurs au montage dépend pour beaucoup du travail fourni en amont, à l’écrit. L’expérience est très formatrice et valorisante pour les élèves.

La Web Radio en cours d’espagnol (4e-3e)

L’utilisation de la Web Radio en section européenne espagnol

Les élèves de section européenne (4e et 3e) ont pu s’exercer à l’utilisation du matériel de Web Radio prêté à l’établissement.
Ils ont pu, à cette occasion, comprendre que le travail écrit peut venir en complément de la production orale.
Les essais sur le matériel se sont faits en une fois pour les élèves de 3e et en deux fois pour les élèves de 4e.

Les apports

  1. Apports sur le travail écrit : Les élèves ont investi leur travail dans le but de produire un oral de qualité. Ils ont su se représenter le résultat souhaité en imaginant leurs interventions orales, et produire leur écrit en conséquence. Le travail avec la documentaliste aura été en ce sens précieux car elle leur a expliqué que le média de la radio est un média qui passe avant tout par l’écrit.
  2. Apports sur le travail oral : L’appréhension de l’outil s’est rapidement faite chez les élèves. Ils ont tous pu parler au micro et s’enregistrer. Les enregistrements sont intéressants dans le sens où ils pourront être retravaillés en classe, et agrémentés de sons grâce au logiciel Audacity. Les enregistrements permettent également de montrer aux élèves ce qu’ils doivent améliorer à l’occasion d’un autre passage : la réécoute prend alors tout son sens.
  3. Apports sur le travail en groupe : La Web Radio suppose un travail de groupe et une écoute entre camarades. La nécessité d’avoir une expression fluide et posée implique un entraînement en groupes et être attentif aux interventions des pairs.

Conclusion 
L’utilisation de la Web Radio permet de travailler de nombreux aspects en cours de langues vivantes. Que ce soit en termes de travail écrit, oral et en groupe, elle offre de nombreuses possibilités pédagogiques et des perspectives de réels progrès chez les élèves.
La réécoute, la correction du langage, le travail sur l’articulation et sur l’élocution, l’appropriation du matériel et du logiciel Audacity par les élèves sont autant d’axes de travail et de progrès que la Web Radio permet de développer.

Webradio en section européenne espagnol 3e (création d’un jingle)
Exemple d’émission réalisée

La Web Radio en cours d’anglais (6e)

Niveau et effectif : une classe de 23 élèves de 6ème.

Projet : savoir décrire sa chambre à partir d’un plan dessiné au plus proche de la réalité, localiser les objets et meubles et justifier par ses goûts.

Ressenti : Les élèves ont été mis en situation en fin de parcours, après avoir rédigé leur description, au CDI. Ils étaient très motivés et ont adapté leur comportement de manière à ce que tout le monde puisse se servir du matériel et participer à la réalisation de la petite émission radio.
Ils tous joué le jeu et se sont investis dans l’activité avec enthousiasme et sérieux. L’expérience est très positive et les élèves en gardent un bon souvenir. Après montage, ils ont écouté leurs productions en classe. D’abord gênés, ils ont ensuite réagi de manière positive, soucieux de savoir s’ils auraient l’occasion de renouveler l’expérience, ils en ont profité pour corriger eux-mêmes leurs erreurs de prononciation à l’écoute de leur passage. Les élèves parfois plus en difficulté à l’écrit étaient fiers de leur production orale.

Cette expérience reste, d’un point de vue pédagogique, très enrichissante, facile à mettre en place et ludique. Le seul regret que nous avons émis en commun avec les élèves reste la durée de prêt du matériel, malheureusement un peu court pour mieux préparer les élèves ou effectuer un projet plus important sur la durée.

Ondine Brice, professeure documentaliste
Collège Louis-Paulhan, Sartrouville

Matériel prêté dans le cadre de CréaTice