Le boîtier d’expression pour les épreuves ASSR : l’essayer, c’est l’adopter ! Collège Paul-Eluard, Guyancourt (78)

Publié le

Les épreuves ASSR1 et 2 en collège avec des boîtiers.

Depuis deux ans maintenant, dans le cadre du développement TICE, le collège Paul-Eluard, à Guyancourt (78), fait passer les épreuves de l’ASSR1 et 2 à l’aide des boîtiers électroniques.
Cette initiative s’étant révélée très positive pour les élèves et les enseignants (instantanéité des résultats, familiarisation des élèves à l’utilisation de matériel semblable à celui des écoles de conduite), il nous apparaît intéressant de renouveler notre demande d’emprunt pour l’année scolaire 2013/ 2014.
Voici le retour d’usage de l’enseignant demandeur, Francette THEVENART, professeure de SVT.

Nous avons choisi d’emprunter les mêmes boîtiers que l’an passé afin d’éviter l’installation d’un nouveau logiciel. Il ne nous restait donc cette fois qu’à télécharger les épreuves.

Aspect technique

Le fichier correspondant à l’épreuve d’ASSR2 ne se lançant pas directement, nous avons appelé le service technique de la société Quizzbox, qui a tout de suite pris la main sur le poste et corrigé l’erreur de fichier. Cela s’est fait en moins d’un quart d’heure et le technicien était compétent à la fois dans le recueil des informations et la mise en oeuvre de la réponse. Ce problème s’est renouvelé lors du lancement de la session de rattrapage et là encore le service technique a agi rapidement.

Aspect humain

Les boitiers quizzbox sont très simples d’utilisation et les diapositives de présentation qui précèdent les tests sont claires, aussi les élèves sont sereins quand ils reçoivent les boîtiers. Les élèves de 3e avaient déjà utilisé ces boitiers en 5e, le rappel de leur utilisation s’est donc fait rapidement ce qui a permis de faire tenir en une séance (55 minutes) à la fois la passation de l’épreuve, la communication des résultats et la correction.
Dans tous les cas les élèves sont contents d’obtenir leurs résultats dès la fin de l’épreuve.

Aspect pédagogique

Les boitiers apportent un plus dans ce genre de travail (la préparation des épreuves peut se faire également avec les boîtiers mais nous n’avons pas eu le temps d’en profiter) car les élèves se sentent plus en examen qu’en simple "évaluation", il y a moins de tentative de fraude qu’avec la version papier où l’envie de "regarder à côté" est plus présente. Les élèves profitent de la fonction de correction en cours d’épreuve alors qu’avec l’épreuve écrite ils hésitaient à "barrer" leur première réponse.
Le bilan est donc encore une fois positif et nous renouvellerons ce travail l’an prochain.

Francette Thévenart, professeure de SVT
Collège Paul-Eluard, Guyancourt 78

Matériel prêté dans le cadre de CréaTice