Produire un album de nombres au CP avec des tablettes tactiles Ecole de la Malmaison, Rueil Malmaison, 92

Publié le

Des élèves de CP créent leur livre numérique de nombres, qui leur servira de référence.

Malika Alouani, professeure d’école à l’école de la Malmaison à Rueil Malmaison, dans les Hauts de Seine, nous présente la réalisation par ses élèves de CP d’un album de nombres à l’aide de tablettes tactiles.

J’ai emprunté la mallette Créatice de 6 Ipads1 afin de compléter le groupe de 4 iPad présents dans ma classe.
Avec une flotte de 10 iPad, l’organisation de la classe en atelier est plus fonctionnelle. On peut ainsi aisément alterner les situations d’apprentissage afin de répondre aux objectifs programmés.

L’objectif

Confectionner un album de nombres afin de consolider nos premières représentations. Nous avons exploité et inséré dans les tablettes les photos des outils que nous utilisons quotidiennement pour l’apprentissage de la numération.

Les conditions de réalisation

Le travail en atelier a permis aux élèves de réaliser l’ensemble des étapes en toute autonomie.

Etape 1

En coopération par deux, les enfants ont pris des photos avec l’iPad de toutes les représentations des nombres jusqu’à 10. Chaque binôme avait choisi deux ou trois nombres à prendre en photo.

Etape 2

L’ensemble du travail réalisé par les binômes a été vérifié en grand groupe. La synchronisation par le Cloud a permis de distribuer l’ensemble des fichiers à tous les iPad.

Etape 3

J’ai présenté à l’ensemble de la classe les premières fonctionnalités de l’application Bookcreator, application de création de livres numériques. En atelier, les élèves avaient pour consigne de sélectionner dans le répertoire photo les 4 images correspondant à chaque page. Ils devaient aussi utiliser la fonction enregistrement pour ajouter l’énoncé vocal du nombre à représenter et enfin terminer par l’écriture du nombre en lettres.

Etape 4

J’ai utilisé le TNI pour présenter collectivement aux élèves des options supplémentaires de l’application Book Creator : agrandissement du texte, choix de la couleur de fond et enregistrement du nom de l’album.
Ce travail de production a participé à consolider les compétences construites autour de la représentation des premiers nombres. Il a pu, dans certains cas, servir d’évaluation notamment dans la sélection de la bonne boîte à jetons. L’écriture en lettres des nombres a été stimulée par la confection de l’album.
De fait, le projet prend sens pour l’enfant ; il l’implique et lui permet de restituer un travail valorisant. L’album conservé dans les iPad de la classe sert à présent d’outil de référence. Il a, par ailleurs, été transmis sous format PDF aux familles par le biais du blog de classe.

Du papier à la tablette : Des usages complémentaires pour varier et consolider des notions mathématiques au CP

Pour travailler la décomposition additive des nombres, j’ai proposé deux situations aux élèves en parallèle :

  • Un atelier sur papier avec des gommettes de 2 couleurs : L’élève doit retrouver les différentes représentations possibles de chaque nombre. La situation : « je prends / je dépose des gommettes » est une situation habituelle qui a été conservée.
  • Sur la tablette : Le même exercice préparé sur l’application "Notebook" offre un confort non négligeable.
    Avec le « glisser/déposer des formes » les enfants travaillent plus vite, les gommettes ne tombent plus, on corrige facilement en projetant le résultat sur TNI et la conservation du travail est instantanée
    Les tablettes tactiles au CP, créer un album numérique

Sur cette expérimentation, j’ai privilégié des situations qui permettaient d’ajouter une plus-value aux activités quotidiennes de la classe. Outre les usages de consolidation des apprentissages que l’on peut proposer grâce à certaines applications ludo-éducatives ; mes choix pédagogiques ont surtout été conditionnés par la recherche de situations de production valorisantes, efficientes, capables de placer l’élève dans un projet collaboratif.
Ces situations ont permis à ces élèves très jeunes de se positionner comme acteurs et producteurs de leurs savoirs, leur implication devenant alors essentielle.

Malika Alouani, Professeure d’école, Ecole de la Malmaison, Rueil Malmaison (92)
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice