La tablette en éducation musicale Collège André Maurois, Epinay sur Orge, 91

Publié le

Écoute individualisée, apprentissage d’un chant, création-composition musicale.

Présentation de la classe et de son organisation

Le collège André Maurois est organisé en deux bâtiments distincts séparés par une passerelle. Le bâtiment où se trouve la salle de musique regroupe les enseignements qui nécessitent un aménagement particulier comme les arts plastiques, la technologie, les sciences physiques, les sciences de la vie et de la terre. La salle de musique se trouve au premier étage, elle est insonorisée et les fermetures des portes sécurisées. Le matériel peut donc y être laissé sans problème.
Les projets musicaux sont nombreux et sont réalisés dans cette classe : la chorale, l’orchestre et les interventions dans le cadre de la classe PAC, de la Cité de la Musique. Pour faciliter les différentes pratiques musicales, il a été décidé de pousser les tables contre les murs de la classe afin de laisser disponible le centre.

Voici donc la classe pendant l’usage des Ipads : ici, classe de 5ème dans l’activité prise en main des logiciels.

Les élèves peuvent travailler par deux et la circulation pour la distribution-restitution des machines ainsi que le suivi au cours des activités est très facilité. Chaque classe a entre 23 et 30 élèves. Il a été demandé aux élèves de venir avec leurs propres écouteurs (certains ayant même des prises multiples). Les oublis n’ont pas posé de problème particulier car la disposition de la classe permet d’écouter en ambiant sans que cela soit trop envahissant.

Mise en place du prêt pour les élèves

Il a d’abord été très important pour les élèves de connaître l’origine de ce matériel, le pourquoi et le comment de ce prêt.
J’ai demandé aux élèves des 16 classes (6 3èmes, 6 4èmes, 3 5èmes, 1 6ème) de se mettre par 2 selon leur propre choix, en précisant que ce binôme fonctionnerait jusqu’à la fin de l’expérimentation. Ils devaient inscrire chacun leur tour leur nom dans un tableau qui attribuait un ipad avec son numéro. Il est en effet très important de garder le même ipad par groupe afin de retrouver les travaux commencés.

Présentation des objectifs pédagogiques et des critères d’évaluation

Les objectifs pédagogiques se sont répartis en trois groupes principaux dans lesquels de multiples déclinaisons étaient possibles :

  • la création-composition musicale
  • l’écoute individualisée,
  • l’apprentissage d’un chant.
    L’ensemble de ces objectifs se fait dans le cadre d’une démarche pédagogique participative adaptée à chaque élève. Ces derniers demandent, pendant la réalisation des projets, si leurs choix sont pertinents ou comment réaliser certains points.
    L’objectif final est de faire participer tout le monde, quelque soit son niveau, que chacun puisse acquérir à son rythme les notions musicales dont il a besoin pour la réalisation de son projet.

La création-composition musicale

  • A partir d’un conte, faire l’enregistrement de la voix en jouant les différents personnages, et faire une illustration sonore afin de rendre l’histoire compréhensible et « vivante ».
  • A partir d’une mélodie sommaire et de son accompagnement, réaliser le morceau complet en utilisant tous les instruments souhaités dans "Garage Band", en utilisant les effets disponibles, en s’enregistrant si nécessaire, en faisant un déroulement complet : introduction, développement et conclusion.
  • A partir d’une photo, imaginer les sons comme si l’on se trouvait à l’intérieur de la photo.
  • A partir de la description d’un rythme, imaginer les sons clairs, moyens, sombres correspondants, les imiter avec la voix.

L’écoute individualisée

Après avoir constitué la bibliothèque musicale, il est demandé aux élèves d’écouter les musiques proposées, puis de choisir selon leurs goûts personnels :

  • 3 musiques différentes : une qualifiée d’ancienne, une qualifiée de classique et enfin une qualifiée de moderne
  • 8 musiques différentes à classer dans les catégories suivantes : Moyen Age, Renaissance, Baroque, Classique, Romantique, moderne, contemporaine, jazz.
    Après avoir validé les classifications des élèves, je leur ai demandé d’identifier les éléments musicaux qui permettaient d’établir ces classifications comme : les instruments, les mélodies, les voix...

L’apprentissage d’un chant

Ecoute d’un chant qui se trouve dans la bibliothèque de musique, l’écouter plusieurs fois, puis classe entière apprentissage de ce chant.

Déroulement des séances

  • Séances n°1 & 2
    Attribution des ipads, explications des règles d’évaluation et de fonctionnement des activités, premières activités de prise en main du logiciel Garageband.
    J’ai proposé trois activités : une très simple, une moyenne et une plus élaborée. La construction de ces activités a permis aux élèves de manipuler pas à pas la l’application. C’est une étape indispensable que certains élèves ont demandé à refaire.
  • Séances 3 à 8 :
    Choix des activités par les groupes : des activités de création, d’écoute et de prise en main sont proposées. Les activités de sont difficultés diverses (une facile et une plus élaborée). Les feuilles (15 par activités) sont mises à disposition sur le piano. Les élèves choisissent, prennent la feuille concernée, ne doivent pas écrire dessus et la repose correctement à la fin de la séance.
    Selon les demandes des élèves, des activités collectives sont menées pour réaliser en groupe un chant, ou un exercice rythmique. Le but étant à chaque fois de réaliser au mieux le projet proposé : ainsi, dans le cas de la création rythmique, beaucoup d’élèves se sont trouvés confrontés à la difficulté d’être régulier, et surtout à la difficulté de la mise en place avec des gestes de coordination. La répétition collective a trouvé dans ce cadre tout son sens.
    De même pour le chant : une réalisation proposée était l’enregistrement d’un chant déjà fait en classe. Beaucoup d’élèves ont demander à rechanter collectivement pour se remémorer la mélodie principale mais aussi pour entendre ce qu’est un accompagnement.
    Au cours des séances, il est indispensable de rappeler les règles de sauvegarde et de partage sur itunes afin de pouvoir récupérer les copies électroniques. Les devoirs sont nommés de la façon suivante : nomdupremierbinome-nomdudeuxièmebinome-classe.

Quelques productions et compétences validées individuellement

Culture humaniste / lire et pratiquer différents langages dont le langage musical.
« je sais enregistrer une mélodie avec son accompagnement (déclinaison : je suis sensible au parcours tonal, je reconnais et je manipule les accords) »

« je sais faire un rythme sur une pulsation régulière (déclinaisons : j’identifie les sons clairs, moyens et sombres, j’utilise un instrument mélodique de façon rythmique, j’enregistre à partir d’une consigne écrite, à partir d’une consigne orale) »

« je sais composer un morceau de musique en lui donnant un plan ; la grille du blues »

« je sais composer un morceau de musique en lui donnant un plan : introduction- développement-conclusion »


« je reconnais les instruments et leurs mode de jeu »

« je sais composer un morceau en utilisant plusieurs instruments et en respectant leurs fonctions respectives »

« je sais improviser sur une grille de blues »


« je sais enregistrer un morceau en tenant compte des nuances de chaque piste »

« j’invente des sons en utilisant ma voix »

« j’enregistre ma voix et j’illustre le sens du texte de façon sonore »

Les évaluations

Compte tenu des objectifs pédagogiques, il n’était pas possible d’attendre a priori un résultat final.
Avant de commencer toute activité, voici les consignes que j’ai données :
Quand on commence une activité, on va jusqu’au bout, quelques soient les difficultés rencontrées et je suis là pour aider à avancer quand on me le demande.
On peut demander à être évalué à tout moment, lorsque l’on pense avoir fini. Je me réserve cependant la possibilité de dire que le travail ne me semble pas achevé.

Si on arrive au bout d’une période et que je dois relever les travaux, les élèves seront notés selon les critères suivants :

  • Non Noté : travail inachevé ou qui ne correspond pas aux consignes données
  • 15 : la consigne est réalisée complètement
  • à partir de 16 jusqu’à 20 : la consigne est réalisée et le binôme a fait preuve de créativité et d’investissement personnel.
    Cet aspect subjectif de l’évaluation n’a posé problème à aucun élève.
    Il est toujours possible d’améliorer son résultat en proposant une autre réalisation.

Le bilan de cette façon de procéder a été l’adhésion de tous les élèves, sauf un élève de quatrième en opposition totale avec l’école et qui n’a rien produit. Sinon, tous ont fait quelque chose plus ou moins approfondi. Certains élèves sont non notés pour cette expérimentation, non pas parce qu’ils n’ont rien fait mais parce qu’ils ont eu beaucoup de difficultés à dépasser : enregistrements très laborieux (difficultés à être réguliers, à identifier les notes sur les instruments, à sauvegarder leurs travaux...), difficultés à entendre les éléments musicaux, difficultés à rédiger et à organiser leurs pensées...
Par ailleurs, d’autres élèves ont 3 ou 4 notes car ils ont été très productifs en proposant même des réalisations personnelles. La majorité a au moins une note entre 15 et 20 ce qui donne des moyennes de classe entre 15 et 17 assez uniformes

Isabelle Alexandre, Professeure d’Education Musicale au Collège André Maurois d’Epinay sur Orge, 91
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice