Tourner un film avec des appareils photos numériques Collège Darius-Milhaud, Sartrouville

Publié le

Présentation du contexte :

Dans le cadre des cours de latin et de grec au collège Darius Milhaud, les élèves ont pris en charge la création d’un peplum. Le projet comprenait le choix d’une histoire, la rédaction du scénario, le choix des costumes, des coiffures et des accessoires, le tournage et le montage du film.

Suite à des cours d’analyse d’images et de cadrage, il nous a paru important de pouvoir réaliser des prises de vues simultanées sous différents angles. L’utilisation d’une valise vidéo avec une seule camera posait donc des soucis et imposait de tourner plusieurs fois la scène afin d’avoir les vues nécessaires.

La valise de 5 appareils photos numériques a donc semblé être la solution. De plus la qualité de l’image obtenue est de la HD 1080.

Le tournage :

Lors du tournage, les élèves avaient à leur disposition 5 appareils photos pour tourner les scènes.

Suivant la scène, 2 à 4 appareils étaient utilisés en simultané, permettant ainsi d’obtenir au moins une vue d’ensemble et un gros plan (pour les scènes de dialogues, deux appareils supplémentaires pour les plans tailles et le gros plan du second interlocuteur).

Le cinquième appareil a été utilisé pour prendre des images du tournage pour le making-of.

 

Après le tournage :

Les appareils photos mémorisant les images sur une carte mémoire, il a donc été simple de les transférer sur les ordinateurs. Le seul problème qui a pu se poser était la compatibilité des codecs. Un ré-encodage a donc été nécessaire.

Répartis sur 7 postes, chaque groupe d’élèves a travaillé au montage d’une scène du film avant la mise en commun pour le montage final.


Points forts :
- La qualité de l’enregistrement (full HD)
- Objectifs grands angles
- Possibilité de filmer différents points de vue en même temps
- Autonomie des batteries et des cartes mémoires

Points faibles :
- Qualité de la prise de son.

Philippe Roca
Collège Darius Milhaud, Sartrouville

Matériel prêté dans le cadre de créaTice