Dispositif d’apprentissage et climat scolaire : quel lien ?

Les cas d'apprentissage sont des moments particuliers de changement et d'adaptation qui peuvent être plus ou moins anxiogènes pour les élèves. En effet, lors de l'apprentissage, l'élève n'évolue plus dans le « maîtrisé » ou le « connu ». Daniel Favre, enseignant chercheur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, explique le lien entre la qualité d'apprentissage et un climat scolaire serein.

Toute situation d’adaptation à la nouveauté, et donc toute confrontation à des savoirs nouveaux, est insécurisante, voire anxiogène, parce qu’elle génère une déstabilisation cognitive et affective. Daniel Favre, enseignant chercheur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2, affirme qu'il est indispensable de réduire cette angoisse pour rendre possible l’apprentissage : cela nécessite de réfléchir à la mise en place d’un dispositif d’apprentissage sécurisant et motivant, et d’un mode d’évaluation qui n’associe pas l’erreur à l’échec mais plutôt à un écart à la norme, à une étape du processus d’apprentissage. Sans cela, la violence reste une alternative pour l'apprenti qui se trouve confronté à une trop forte angoisse.

Ressource associée

    © Réseau Canopé