Prévention du décrochage scolaire : mutualisation des pratiques

Comment agir en faveur de l'engagement et de la motivation des élèves ? Pour répondre à cette question, l’académie de Montpellier a rassemblé un groupe d’enseignants et de personnels de l’éducation pendant un an dans le but de mutualiser leurs pratiques et leurs témoignages dans un rapport.

La construction du rapport

Le rapport Pour une prévention du décrochage scolaire : Agir en faveur de l'engagement et de la motivation des élèves et construire un climat scolaire propice aux apprentissages. Témoignages de pratiques, réalisé au cours de l’année 2014-2015, mutualise les pratiques des enseignants et personnels éducatifs qui ont participé à des réunions de travail ou ont témoigné lors de visites de terrain.

Plus précisément, le groupe était constitué de :

  • quatre enseignants travaillant en dispositif relais et dispositifs expérimentaux : Structure d'accueil et d'accompagnement vers la scolarité (SAAS) et module d'accueil Formation Qualification Emploi (FOQUALE) visant à prévenir le décrochage ou faciliter le raccrochage
  • un conseiller principal d'éducation
  • un chef d’établissement adjoint
  • un chef de travaux en lycée professionnel
  • trois parents d’élèves

Ce groupe s’est réuni au rythme des sessions d'affectation en dispositif relais, soit toutes les six semaines. Ils ont été réunis dans une logique de réflexion et de mutualisation des pratiques pour les enseignants dans le but de les faire évoluer au service d'une logique de personnalisation de parcours pour l'élève. Sur la base du volontariat, des parents sont venus témoigner et apporter leur contribution, au service d'une réelle logique de coéducation.

La réflexion du groupe a porté sur trois recommandations issues du bilan de l’évaluation partenariale de la lutte contre le décrochage scolaire.

  1. Adapter les pratiques pédagogiques pour prévenir le décrochage.
  2. Développer le sentiment d’appartenance et de bien-être des élèves.
  3. Favoriser l’entraide et le travail collaboratif entre élèves.

Le rapport donne des exemples de pratiques classées selon le contexte d’action : dans l’établissement, dans la classe, avec l’élève, et en lien avec les sept facteurs du climat scolaire, ainsi que des exemples d’outils de travail utilisés par le groupe : questionnaire, autoévaluation, emploi du temps, exercice.

Contexte et objectifs

Depuis quatre ans, Dominique Marchand, inspectrice de l’Éducation nationale - Information et orientation des Pyrénées-Orientales, travaille à la mise en place de ces groupes d’échange dans le cadre :

  1. d’une continuité de logique de pilotage de ce dossier et la nécessité de réaliser une personnalisation de parcours avec une approche et une prise en charge globale de l'élève ;
  2. d’une commande institutionnelle – Madame le recteur ayant demandé aux inspecteurs de s’intéresser aux pratiques pédagogiques (organisation d'un séminaire regroupant les inspecteurs du premier et du second degré) ;
  3. du travail du groupe de formateurs sur le climat scolaire pour partager des principes et valeurs du pôle Vie des écoles et des établissements (PV2E) mobilisés dans le groupe de travail Impulsion et innovation climat scolaire (GT2i), qui a pour objectif d'initier, multiplier et coordonner les initiatives permettant d’obtenir des avancées sur les points suivants :
  • baisse des différentes formes de violence,
  • recul des exclusions,
  • baisse de l’absentéisme,
  • développement de la motivation,
  • encouragement de la responsabilisation,
  • engagement citoyen.

Le rapport est disponible au format PDF en téléchargement ci-dessous.

Ressource associée