Ateliers Canopé : 91 | 92 | 95

Accueil > École numérique > Éducation aux médias > Renforcer l’éducation aux médias et à l’information à l’École

Convention de partenariat signée entre... Le MENESR, France Télévisions et Réseau Canopé

Renforcer l’éducation aux médias et à l’information à l’École

Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 23/03/2015

Dans le cadre de la 26e semaine de la presse et des médias dans l’École®, sur le thème de "la liberté d’expression, ça s’apprend !", Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de Recherche et Rémy Pfimlin président de FranceTélévisions, ont signé, lundi 23 mars 2015, une convention de partenariat sur l’éducation aux médias et à l’information.


Dans un monde où les jeunes sont confrontés à toujours plus d’informations et de contenus, il est indispensable de leur apprendre à trier les informations et de les éduquer à l’image.
Apprendre à s’informer et à se forger une opinion constituent les bases de leur apprentissage de la citoyenneté.

Suite aux attentats de janvier 2015, qui avaient pris pour cible la presse et la liberté d’expression, Najat Vallaud-Belkacem avait réuni l’ensemble des membres du Conseil d’orientation et de perfectionnement du CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information), dont fait partie FranceTélévisions.
La signature de la convention sur l’éducation aux médias et à l’information s’inscrit dans la suite de cette mobilisation commune.

Elle répond à trois objectifs concrets :

  • Travailler ensemble à la formation des enseignants, notamment par la construction d’outils audiovisuels de formation pour les enseignants sur l’éducation aux médias.
  • Renforcer l’intervention des journalistes de FranceTélévisions dans les classes, pour apprendre à décrypter les programmes d’information et donner la place aux débats avec les élèves.
  • Développer ensemble des programmes d’actualité à destination des plus jeunes, pour leur donner le goût de la presse et des médias d’information.

Par ailleurs, le travail engagé avec de nombreux autres acteurs de la presse et des médias se poursuit pour amplifier cette démarche.


Article publié le mercredi 25 mars 2015, par Chantal Thos