Ateliers Canopé : 91 | 92 | 95

Accueil > Librairie Médiathèque > Librairie > Des livres pour aider les Dys

Dysorthographie, Dyscalculie, Dysphasie et Dyspraxie

Des livres pour aider les Dys


Nous repérons aux éditions Tom Pousse :

Dysorthographie

100 idées pour venir en aide aux enfants dysorthographiques
de Monique Touzin
Dysorthographie et dyslexie sont intimement liées à une mauvaise analyse sonore des mots. Ces deux troubles nécessitent une prise en charge simultanée. Ils sont symptomatiques d’un enfant en souffrance dans un contexte scolaire. Cet ouvrage procure des outils pour les diagnostiquer, en évaluer la gravité et pour mettre en oeuvre une rééducation efficace et des adaptations au programme scolaire.
Réf : 34393 - Prix : 14,50 €


Dyscalculie

100 idées pour aider les élèves dyscalculiques : et tous ceux pour qui les maths sont une souffrance
d’Isabelle Causse-Mergui & Josiane Hélayel
Des pistes et des conseils pour comprendre les problèmes de l’enfant dyscalculique et gérer ce trouble de l’apprentissage, à l’école ou à la maison.
Réf : 18207 - Prix : 14,50 €

Dysphasie


100 idées pour venir en aide aux élèves dysphasiques
de Monique Touzin & Marie-Noëlle Leroux
A destination des enseignants et des familles, ce guide permet d’appréhender les troubles sévères du développement du langage oral chez l’enfant.
Réf : 20306 - Prix : 14,20 €


Dyspraxie

100 idées pour venir en aide aux élèves dyspraxiques
par Amanda Kirby & Lynne Peters
Ce guide fournit 100 idées sous forme de fiches pratiques, très concrètes, testées et validées par l’expérience du développement des enfants dyspraxiques.
Il sera très utile à tous ceux qui vivent et travaillent avec ces enfants, pour les accompagner dans leurs apprentissages scolaires.
L’ouvrage couvre de la maternelle à l’université, détaillant les acquisitions initiales en motricité fine et globale jusqu’à la préparation à l’emploi. Il est particulièrement éclairant et essentiel dans les phases de transition.

Réf : 14306 - Prix : 14,20 €


Article publié le mercredi 4 février 2015, par Chantal Thos