Ateliers Canopé : 91 | 92 | 95

Accueil > École numérique > Jeux numériques pour exercer la pensée, découvrir l’algorithmie et (...)

Éduscol

Jeux numériques pour exercer la pensée, découvrir l’algorithmie et programmer

Du cycle 3 au lycée

Cet article se propose d’illustrer par quelques exemples de ressources comment l’usage de jeux contribue à développer la pensée algorithmique du cycle 3 au lycée.


Les nouveaux programmes des cycles 3 et 4 ainsi que les programmes du lycée insistent sur le besoin de donner « les clés de décryptage d’un monde numérique en évolution constante.
Cet enseignement permet d’acquérir des méthodes qui construisent la pensée algorithmique et développe des compétences dans la représentation de l’information et de son traitement, la résolution de problèmes, le contrôle des résultats. »

Les jeux numériques, de par leur richesse et leur nature intrinsèque, peuvent accompagner les enseignants tout au long de cet apprentissage.

- Le jeu Factory Balls permet au travers d’une démarche expérimentale, de découvrir et d’analyser une situation, puis de construire une suite d’actions structurées et ordonnées afin de réaliser un ballon décoré.

- Le jeu Code Master est quant à lui est simple et progressif. Son but est de donner des instructions par le biais de pastilles pour déplacer un personnage sur un graphe sous certaines contraintes. Le côté fermé du graphe facilite l’entrée dans cette activité.

- Dans un univers plus ouvert, laissant davantage d’initiatives au joueur, le jeu Bits and Bricks reprend cette nécessité de programmer des instructions.

- Le jeu Code.org propose aussi beaucoup de ressources variées, dont des activités de dessin avec une interface type Scratch.

- Le jeu Lightbot permet une entrée thématique sur chaque spécificité de l’algorithmique, voire de dépasser les attendus en abordant la récursivité, le tout de façon progressive, ludique et non formelle. Il peut donc constituer un atout précieux pour mettre en place les concepts de programmation.

- Le jeu Coding game propose par exemple des défis de programmation dans un contexte de jeu vidéo avec un panel extrêmement riche de langages. Plus que de la syntaxe, il s’agit de petits défis progressifs à relever.

- Les jeux de Nim, le jeu de Chomp et le jeu de Hex, sont le support d’activités mathématiques riches, rendant nécessaire la pensée algorithmique, et pouvant déboucher sur une pédagogie de projet pour aborder la programmation.

Lire l’article complet sur Eduscol (Clic !).

Voir en ligne : Jeux numériques pour exercer la pensée, découvrir l’algorithmie, programmer


Article publié le jeudi 26 janvier 2017, par Chantal Thos