Accueil > Animations > Aller plus loin après l’animation > Ressources liées à l’animation "Histoire des arts et patrimoine local : la (...)

Ressources liées à l’animation "Histoire des arts et patrimoine local : la maison Caillebotte"


Conformément à l’esprit de l’ouvrage Du patrimoine local à l’Histoire (éditions du SCEREN), l’animation pédagogique proposée par le CDDP 91 et assurée par Olivier Pingal avait pour but de montrer qu’à partir de la visite de la propriété d’un artiste ayant vécu dans notre région et de quelques-unes de ses œuvres, on peut évoquer les enjeux et les débats artistiques du XIXème siècle. De plus, une visite à la propriété Caillebotte de Yerres peut-être un tremplin pour étudier en histoire, la France dans une Europe en expansion industrielle et urbaine, le temps du travail en usine et des progrès techniques.
La formation s’est déroulée en trois temps avec des propositions d’activités pour les élèves pour chacune d’entre-elles :
- La propriété Caillebotte, un peintre mécène à Yerres : après la mort de son père et grâce à son héritage, Caillebotte est devenu le mécène de ses amis impressionnistes : Renoir, Degas, Monet…
- Caillebotte, un peintre au cœur des évolutions artistiques du XIXème (L’académisme remis en cause par le Romantisme, le Réalisme, l’Impressionnisme…) à partir des reproductions des œuvres de Caillebotte.
- Le parc à l’anglaise de la propriété et ses fabriques qui invitent à un voyage dans le temps et dans l’espace : l’Italie avec le Casin, l’Antiquité avec l’Exèdre, l’Orient avec le kiosque, la Suisse et son chalet…
Après ou pendant une visite à la propriété Caillebotte, on peut imaginer une ouverture sur d’autres sujets que l’histoire des arts en s’appuyant sur des œuvres choisies :
- l’industrialisation et les transformations de Paris à l’époque du baron Haussmann (Le pont de l’Europe Paris)
- l’émergence de la question sociale en présentant la figure du « bourgeois » (Canotier au chapeau haut de forme) et le développement de la classe ouvrière (Les raboteurs de parquet) même si en réalité Caillebotte n’est pas un peintre social car il ne cherche pas à dénoncer les difficiles conditions des ouvriers au XIXème siècle.

En fichiers joints, vous trouverez des fiches élèves, des références aux programmes et une sélection de ressources disponibles dans le réseau CRDP de l’académie de Versailles

PDF - 273.3 ko
PDF - 191.7 ko
PDF - 459.3 ko
PDF - 39.7 ko
PDF - 1.2 Mo

Article publié le mardi 28 mai 2013