Accueil > Infos pratiques > Lancement 2016 - 2017 du Concours National de la Résistance et de la (...)

Lancement 2016 - 2017 du Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD)

Depuis plusieurs années maintenant, le comité départemental du CNRD et l’Atelier Canopé de l’Essonne proposent aux collégiens et aux lycéens une animation de sensibilisation au devoir de mémoire.


Jeudi 24 novembre 2016, les élèves et leurs enseignants étaient présents au lycée Geoffroy Saint Hilaire d’Étampes.

Jacques longuet, vice-président du Comité départemental du CNRD a introduit la rencontre en rappelant que ce devoir de mémoire est fondamental et que nous n’en parlerons jamais assez.

Éric Brossard, professeur référent au musée de la résistance à Champigny (93) a présenté le thème de l’année ainsi que des pistes de réflexion et de travail.
Thème 2016 - 2017 : La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi

Jacques Longuet a présenté le CNRD et son évolution. Il n’y a plus que quatre catégories, deux en collège et deux en lycée. Pour les devoirs individuels, les élèves répondent à des questions et à une question de fonds. Le travail collectif est a mener par groupe d’élèves. 5 élèves est un maximum. Il n’est plus possible de participer au deux catégories. Il faut choisir.
Le jury apprécie de découvrir pourquoi les élèves se sont investis dans ce concours, ce que cela leur a apporté. Il faut de la rigueur historique et mettre de la créativité dans la restitution.

Mobilisez-vous ! Et participer...

Il a ensuite passé la parole à Roger Trépant, 96 ans, qui a témoigné sur son passé de déporté. un témoignage émouvant qui a capté l’intérêt des élèves.

Quelques sites ressources, avec des dossiers à télécharger sur le thème de l’année :

Des Livres à découvrir :

Un film :

Les héritiers , de Marie-Castille Mention-Schaar. D’après une histoire vraie. Au lycée Léon Blum de Créteil, une professeur d’histoire décide de faire passer le Concours National de la Résistance et de la Déportation à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer. En prêt à l’Atelier.

Documents d’accompagnement.

Documents joints


Article publié le vendredi 25 novembre 2016, par Isabelle Simonin