Accueil > Vers l’école numérique ! > Un outil, des usages > Tablettes tactiles > Des astuces et des compléments pour Aurasma

Des astuces et des compléments pour Aurasma

Quelques astuces utiles pour utiliser Aurasma et son site.


Réalité augmentée / QR-codes - wifi :

Dans certains cas, on pourrait tout aussi bien utiliser des QR-codes que de la réalité augmentée. Cela oblige à créer un QR-code quand la réalité augmentée, elle, se sert d’une image existante, qui peut être tout simplement la page d’un livre de classe.
Le QR-code renvoie forcément à un lien internet, et le wifi est indispensable.
Quand le wifi n’est pas disponible :
Lorsqu’on est abonné à un compte, il suffit d’avoir visionné une des auras de ce compte pour voir toutes les auras de ce compte même si le wifi est désactivé.

Sur la tablette, pour mettre à jour les auras auxquelles on est abonné

Sur la tablette, dans le menu A « explore », onglet « Auras », tirer l’écran vers le bas ; en haut s’affiche « please wait » puis « pull down to refresh ».
Si le compte auquel on est abonné a changé ses auras sur le site studio.aurasma, elles se mettent ainsi à jour sur la tablette.

Différences entre les deux versions du site Aurasma

Il existe actuellement deux versions du site "studio.aurasma".
Les premiers inscrits sont sur une ancienne version du site - leurs comptes n’ont pas été réactualisés - et n’ont pas les mêmes possibilités qu’avec la version actuelle.
Pour obtenir toutes les fonctionnalités, il faut créer un nouveau compte.

Première différence d’importance, le nombre d’overlays possibles, les actions et les liens internet.

tabletteSite actuelAncienne version du site
Aura avec un seul overlay, sans action Plusieurs overlays possibles avec plusieurs actions Plusieurs overlays possibles avec une seule action par overlay
Pas de possibilité de mettre un lien vers internet Plusieurs liens vers internet possibles un lien vers internet possible par overlay

Notion de compte, notion de chaine

Sur la tablette, on peut créer un compte, mais ce n’est pas obligatoire pour pouvoir créer des auras ou s’abonner à des comptes.
Sur le site, il faut s’inscrire et donc créer un compte. C’est le nom que l’on donne à ce compte qui pourra être recherché par d’autre utilisateurs.
Dans la tablette, ainsi que dans le site actuel, les auras ne sont pas classées.
Sur l’ancienne version du site (à laquelle personne ne peut plus s’inscrire), il est possible de créer des « chaines », par exemple une chaine par sujet traité ; chaque chaine contient les auras spécifiques à ce sujet. C’était une possibilité très pratique pour les enseignants.

Privé / Public, et partage

Dans le site actuel, les auras non partagées peuvent quand même l’être avec des personnes choisies. Il faudra envoyer un lien à ces personnes ; l’inconvénient est que le partage se fera sur toutes les auras privées.
Sur l’ancienne version du site studio.aurasma, les chaines peuvent être publiques ou privées. Là, il est possible de partager une chaine privée (sans la rendre publique) tout en gardant d’autres auras privées dans d’autres chaines.

Aide au choix de l’image trigger

Sur la tablette, le choix de l’image trigger est aidé par un curseur sur un linéaire arc-en-ciel :
Si le curseur est dans le rouge, l’image n’est pas assez particulière pour être bien reconnue. Il faut donc choisir une image quand le curseur est plutôt dans le vert.
Sur l’ancienne version du site, le curseur arc-en-ciel existe toujours, accompagné d’un texte qui indique quand l’image n’est pas assez détaillée (photo de gauche).
Sur le site actuel, il n’y a plus que le texte qui indique quand l’image n’est pas adaptée.

Association du compte créé sur tablette et du compte créé sur le site

Quand on a un compte sur tablette et un compte sur le site studio.aurasma, même si on a associé les deux comptes, il n’est pas possible de modifier les auras faites sur l’un des supports avec l’autre support.

Gérer la transparence

 Pour les photos

Si on veut ajouter une photo ou un schéma au-dessus d’une image que l’on veut continuer à voir, il faut que la photo ajoutée soit transparente. Pour cela, il faut utiliser un logiciel de traitement d’image (Gimp, PhotoFiltre, etc.), lui ajouter un calque de transparence avec canal alpha et régler son niveau de transparence (50% pour une légère transparence, 30% pour une transparence plus accentuée). Pour finir, il faut enregistrer l’image dans un format qui gère la transparence (png).

 Pour les films

Il faut là aussi utiliser un canal alpha et enregistrer le film au format FLV.

Voir l’article "La réalité augmentée avec « Aurasma »"


Article publié le mercredi 24 juin 2015, par Catherine Saisselain