Accueil > Animations > Nos événements > Journées Nationales du Sport : le numérique sur le terrain

Journées Nationales du Sport : le numérique sur le terrain


La journée nationale du sport des collèges s’est déroulée le mercredi 3 juin au stade Robert Bobin de Bondoufle.
A cette occasion, l’atelier Canopé d’Evry a présenté une action de formation à l’usage des outils numériques sur son stand aux 470 collégiens présents sous une forme bien particulière.

Pour bien comprendre l’enjeu de cette action, il faut intégrer la manière dont cette journée a « sportivement » fonctionné.
Pour les collégiens, il s’agissait de participer à de nombreuses actions sportives de formation et de pratique dans des activités encadrées par les intervenants des fédérations sportives : karaté, lutte, handball, football,...
Des rotations régulières sur chaque atelier dont ... l’atelier numérique !

Notre action : « 2’ pour former 15 élèves à la pratique du numérique ». Nous avons choisi pour cela de nous concentrer sur deux sujets déterminants en sport : l’image et les statistiques. Notre outil : la tablette numérique (modèle des tablettes : dotation des établissements par le Conseil Départemental de l’Essonne).

Pour la pratique de l’image, nous avons travaillé sur le « feed-back » immédiat des applications mobiles permettant de restituer en temps réel les images dans un délai choisi, afin de donner la possibilité aux élèves de se voir et évaluer le résultat de leur action.
D’abord captivés par un outil, ils sont passés très vite à l’action et ont multiplié les figures gymniques afin d’organiser un circuit allant de la pratique à l’observation de cette pratique dans un délai court et de manière répétée. (Plus de précisions : http://www.ludovia.com/2015/01/la-video-en-eps-statuts-de-limage-et-mode-dentree/)

Dans le domaine des statistiques, c’est dans le domaine des sports collectifs que nous avons orienté notre action, avec l’application PTB. Un outil existant depuis quelques années maintenant, présent sur différents systèmes et offrant une action pédagogique immédiate dans les domaines de l’observation, de la pratique et de l’analyse. Objectif initial : "moins de deux minutes pour former ». Pour cela, il faut convaincre les élèves de l’utilisation de l’outil à plusieurs pour progressivement être autonome. Il faut également leur expliquer que l’autonomie se gagne en ayant soi-même la possibilité de guider ses camarades. Puis conclure sur l’exploitation des résultats d’une manière un peu particulière. A savoir, ne pas se limiter à dire que l’équipe qui a dominé le match est celle qui a marqué le plus de point, mais identifier les raisons de cette domination au travers de l’analyse des chiffres basés sur les différents rapports pouvant être établis suivant le nombre de possessions, de tirs et de buts marqués.
Pour les plus aguerris, la possibilité de bonifier certaines actions directement via l’application : une activité pédagogique que l’application permet en se donnant le choix d’une consigne très particulière pouvant être intégrée à l’observation !
Sophie Rigault (Vice-présidente du@CDEssonne chargée des sports), présente sur le terrain, a pu en évaluer le potentiel, auquel nous avons ajouté la plus-value indéniable apportée par « MultiCompteur » et « EPS Compteur », des applications permettant de démultiplier les observations et offrant une somme indéfinie de stratégies aux utilisateurs dans la détermination de la valorisation des actions.

Cette action s’est avérée très intéressante dans différents domaines. les stratégies d’usage en place ont permis encore une fois de proposer des activités pédagogiques interdisciplinaires où se sont rencontrés la pratique sportive, les mathématiques et le français. Les mathématiques au travers de la relecture avisée des chiffres et la comparaison des résultats. Le français avec l’utilisation de phrases et d’un vocabulaire enrichi pour expliquer les choses de manière claire et précise. Au final, nous avons pu constater que les élèves ont été très vite à l’aise avec le matériel qui leur a été prêté et nous a été restitué sans la moindre remarque à faire. Et surtout, ils n’ont pas été dérangé par l’afflux d’informations, même très sérieux dans les discussions que nous avons pu avoir avec eux par la suite, que ce soit au travers des analyses comme des difficultés rencontrées dans les usages.
Car effectivement, les relevés se sont avérés parfois très différents d’un groupe à un autre sur un même match observé, mais là réside le travail de fond des enseignants prompts à faire passer un contenu d’enseignement spécifique à leur activité et non pas s’attarder à former aux outils qui doivent, par essence demeurer « simples [pour être] efficaces » (http://www.ludovia.com/2014/04/la-numerique-simple-efficace/).

Pour revivre les meilleurs moments de cette journée, vous pouvez consulter le Storify ci-dessous :


Article publié le vendredi 12 juin 2015, par Martial Pinkowski