Accueil > Animations > Nos événements > Un colloque international sur les E.I.P (Elèves Intellectuellement (...)

Un colloque international sur les E.I.P (Elèves Intellectuellement Précoces)

Dans le cadre du dispositif d’accueil des Elèves Intellectuellement Précoces instauré par la Direction Académique de l’Essonne, un colloque international se tiendra toute la journée du 24 mars 2015 au théâtre de l’Agora, scène nationale d’Evry.
Sous le thème : « Quelles différences pour quels leviers en classe ? », le colloque sera l’occasion de développer la connaissance des différents profils d’élèves intellectuellement précoces et de mener une réflexion fondée sur des échanges de pratiques sur la question de la différenciation pédagogique.


« Quelles différences pour quels leviers en classe ? »

Comprendre les nuances entre les différents profils à haut potentiel pour établir un diagnostic plus fin et accompagner ces élèves dans leur épanouissement, suggérer des pistes d’aménagements pour les scolariser au mieux.

JPEG - 131.1 ko

- Intervenants :

  • Docteur Olivier Revol, Particularités cognitives et psychologiques des enfants et des adolescents
  • Sophie Servent, Troubles spécifiques et EIP
  • Amélie Courtinat-Camps, Accompagner la scolarité des EIP en Essonne
  • Hélène Ribeiro, Besoins éducatifs particuliers : Quelles adaptations pédagogiques au 1er degré ?
  • Alain Salzemann, Besoins éducatifs particuliers : Quelles adaptations pédagogiques au 2nd degré ?

- Inscriptions :

PDF - 546.8 ko
Programme du colloque départemental EIP 91

Le 23 mars au soir, l’association AFEP organise une conférence sur l’enfant intellectuellement précoce, à destination des familles d’élèves d’EIP :

Comment l’accompagner et l’intégrer en famille et à l’école ?.
Conférence animée par le professeur Révol et avec la participation de Florence Pâris, coordonnatrice du dispositif EIP dans le département de l’Essonne.
Conférence du 23 mars

PDF - 537.6 ko

Voir en ligne : Plus d’informations sur les Elèves Intellectuellement Précoces (EIP)


Article publié le lundi 2 mars 2015