Accueil > Vers l’école numérique ! > Un outil, des usages > Identifier les points forts d’une séance : ce que les élèves retiennent (...)

Identifier les points forts d’une séance : ce que les élèves retiennent !

Dans la cadre d’un travail commun avec le collège Pablo Picasso de Montesson (78), le collège Les Pyramides à Evry (91) a mis au point une séquence de formation un peu particulière...


Il s’agit de développer plusieurs compétences ayant trait aux apprentissages, visant à développer :
- les éléments d’une culture numérique
- la perception de l’utilisation de l’image
- la compréhension des objectifs d’une leçon
- la valorisation des moyens mis en oeuvre au sein des apprentissages

L’expérience a été menée en EPS et sera étendue à d’autres disciplines très prochainement. Quelques exemples pour en illustrer le contenu.


Cliquez sur une image pour accéder aux références du Clg les Pyramides


La démarche de création


L’intégralité du choix du contenu est laissée à l’élève. La stratégie en place repose sur son immersion dans le groupe qui doit le conduire à disparaître dans la séance et ne plus focaliser l’attention de ses camarades. Pour ce dispositif un peu spécial, la tâche a été confiée à un élève inapte. Un raccourci certainement un peu facile qui interroge sur la généralisation du concept, et nous reviendrons sur ces aspects ultérieurement. Mais la complexité de la tâche induit par essence une disponibilité totale pour permettre la réalisation de l’idée à la production/publication ("publier : une nouvelle compétence induite par l’intégration du numérique dans la pédagogie", Michel Guillou).

Pour l’élève, un seul outil, une tablette numérique. Il s’agit ici d’un iPad Mini et de l’application iMovie(c) disponible sur ces périphériques.
L’application permet d’utiliser une structure très pratique de montage vidéo : les bandes-annonces.

Les caractéristiques sont les suivantes :

  • les généralités qui permettent de définir les informations de base du film
  • le storyboard
  • qui va accompagner le choix des plans du film
  • qui permet de placer le texte entre les différents plans
  • la musique est par défaut, calibrée sur les enchaînements d’images
  • l’export du film dans un format pouvant être partagé

Pour donner un accès public aux différentes vidéo, nous utilisons le support de la ScolaWebTV de l’Académie de Versailles, offrant un portail sélectif, ainsi qu’un service de restitution performant dans ce domaine du partage des vidéos.

Pour l’élève, c’est un aboutissement très particulier qui donne en moins de deux heures une visibilité sans précédent sur sa capacité à produire et être publié.
Cette activité se révèle valorisante et permet effectivement de développer un sens critique autour de l’identification de contenus et leur mise en valeur. Elle permet également de déterminer des axes de travail pluri-disciplinaires visant à intégrer les connaissances des autres disciplines dans l’élaboration de ce type de contenus.


Article publié le samedi 13 décembre 2014, par Martial Pinkowski