Accueil > Vers l’école numérique ! > Collège numérique du 91 > Une cup song au collège Paul Eluard d’Evry

Une cup song au collège Paul Eluard d’Evry

Le 28 mai 2014, au collège Paul Eluard à Evry, plus de 500 élèves et toute la communauté éducative de l’établissement, se sont regroupés dans le réfectoire de leur établissement afin d’interpréter la fameuse chanson : "When I’m Gone" (Cup Song ) , chantée par l’actrice Anna Kendrick dans le film américain "Pitch Perfect".


Qu’est ce qu’une Cup Song ?

C’est une performance musicale qui nous arrive tout droit des Etats-Unis et qui fait l’unanimité auprès des enfants et adolescents du monde entier. Il s’agit de marquer la rythmique d’une chanson sur son gobelet que l’on passe à son voisin. Cette pratique vient d’un ancien jeu pour enfants.

Pourquoi avoir organisé une cup song au collège Paul ELUARD ?

Après avoir constaté une dégradation du climat scolaire, l’idée de rassembler tous les acteurs de la communauté scolaire autour d’un projet fédérateur s’est imposé.
Une "Cup song", répondait bien à cet objectif et l’idée de Mme Navarre CPE et de M. Darrigrand, professeur d’Éducation Musicale a été adoptée par l’équipe de direction et le conseil pédagogique.

Comment organiser une cup song ?

Mme Irbah-Michel, Principale Adjointe, nous a fait part de la grande difficulté de trouver une salle pouvant accueillir autant d’élèves. En effet, pour des raisons de sécurité, aucune salle Evryenne et gratuite n’avait la capacité d’accueil nécessaire.
La décision finale a donc été d’investir tous les lieux du collège.

L’apprentissage de la rythmique a eu lieu durant une partie des cours d’Éducation Musicale assurés par M. Darrigrand et ce pour chaque classe.
Mais il était essentiel de prolonger cet apprentissage et de permettre à chacun de s’approprier la manipulation du gobelet.
A cet effet , un tutoriel vidéo a été réalisé par M. Scalisi, assistant pédagogique, et une élève de sixième.

JPEG - 147.7 ko

Ce support a été mis en ligne sur l’ENT du collège dans une communauté "cup song" créée spécialement à cet effet pour rendre accessible à tous l’ensemble des informations et des supports du projet.

Progressivement la pratique individuelle a fait place à la pratique par petits groupes, puis par groupes de plus en plus importants (principalement sur le temps de midi dans la cour de récréation ou dans le self).

Mais comment passer à une échelle de plusieurs centaines de participants ?
Dans le réfectoire, les tables ont été disposées en serpentin afin de créer une boucle fermée dans laquelle s’installent tous les participants (élèves et adultes).

Le jour de l’évènement, un orchestre composé d’élèves et de professeurs a joué en direct avec l’appui d’une sonorisation qui assurait en plus l’enregistrement de la performance musicale.

Comment réaliser la vidéo ?

Les autorisations de droit à l’image ont été distribuées par la vie scolaire et seulement la moitié des participants l’ont ramené dans les temps. Afin de rester dans un projet coopératif, deux séances ont été programmées et seule la deuxième séance a été filmée.

M. Scalisi, assistant pédagogique, a constitué une véritable équipe de tournage avec 7 caméras dont 3 Gopro (merci à Jean-Pierre Longo et Romain Caron). Les Gopro assuraient les plans fixes d’ensemble, alors que les élèves de l’atelier cinéma (3e) prenaient des plans rapprochés avec 4 caméras portées.
Une dernière caméra (prêtée par le CRDP de l’Académie de Versailles), assurait le suivi de la chanteuse soliste.

Le montage vidéo a été réalisé par Giovanni Scalisi, avec l’oeil du professeur d’Éducation Musicale (M. Darrigrand) et de Mme Navarre (CPE) pour les choix finaux.

Quelles ressources dans l’ENT ?

  • Toutes les informations liées à l’organisation et au déroulement du projet (calendrier, planning, droit à l’image....).
  • Le tutoriel vidéo d’entrainement fait par le collège.
  • Une vidéo d’une pratique experte.
  • le casting : la soliste et les choristes ont été sélectionnés après un casting dont la vidéo est visible sur l’ENT et le site du collège.

Quels retours ?

Il y avait de la part des élèves, des professeurs et l’ensemble du personnel une attente très importante sur le retour filmé du cupsong. 

Le climat général dans l’établissement s’est amélioré.

En conclusion :

Ce projet a suscité une très forte motivation chez les élèves à l’idée de pouvoir montrer au plus grand nombre leur travail collectif par le biais d’une production vidéo visible sur internet.
Ce travail s’est avéré d’une grande richesse en éducation musicale où il couvrait un large champ de compétences, en anglais mais surtout en terme de vie scolaire :
production collective, écoute, concentration, entre-aide, démarche de projet....
L’utilisation de l’ENT a permis aux élèves la possibilité de travailler à partir des documents multimédias à disposition.
La démarche de projet sur tout l’établissement a permis à chacun de s’entrainer en fonction de son investissement et ses objectifs personnels (être simple participant, choriste, musicien, vidéaste...) avec la possibilité de répéter autant de fois que nécessaire.
Ainsi, en prenant en compte l’hétérogénéité des élèves sur l’établissement dans un projet collectif, le résultat a été à la hauteur des espérance.


Article publié le mercredi 27 août 2014